Métabarons

Aller en bas

Métabarons

Message  anotherJack le Mer 25 Aoû - 21:17

Jamais été MJ à ce jeu, mais c'est néanmoins un jeu qui me tient particulièrement à cœur, un de mes tout favoris, et qui mérite clairement un coup de pub vu à quel point il semble peu joué. Pour tout dire, je n'ai encore jamais croisé d'autre joueur l'ayant pratiqué, IRL ou sur forum, et je trouve ça tout aussi incroyable que scandaleux.
"Métabarons" est un jeu de space opera, dans un univers basé sur les bandes dessinées du même nom. Et c'est probablement ce qui le dessert dans un premier temps, vu la vision de l'univers présentée dans ladite série, qui accumule les superlatifs jusqu'à frôler l'indigestion. En réalité, si vous voulez un aperçu plus proche de l'univers dans lequel les joueurs seront plongés, il vaut mieux se pencher sur la série "l'Incal", ainsi éventuellement que sur les "avant l'Incal" et "après l'Incal". Cela ne donne toutefois qu'un aperçu très limité de l'univers, ce dernier ayant été développé par les concepteurs bien au-delà de ces bases. Au final, si on devait résumer cet univers, je dirais que c'est un mix entre Dune et Hypérion ; du premier il tire la structure politique impériale, les luttes entre familles aristocratiques et grandes factions, religions, sectes et intérêts économiques, du second l'impressionnante variété de mondes, des cités-puits tentaculaires à l'ambiance cyberpunk aux planètes vierges de toute civilisation.

Je vais passer très rapidement sur le système de jeu de base - c'est ce bon vieux Star Wars D6, toujours aussi percutant - pour vous parler maintenant des personnages et de ce qu'ils font de beau dans cet univers.

Tout d'abord un petit cours de métaphysique : dans cet univers, l'humanité a "un problème", bien qu'elle n'en soit majoritairement pas consciente. Vautrée qu'elle est devant des émissions de tridéo abrutissantes, consommant sans vergogne tout ce que les publicités lui suggèrent, s'adonnant à tous les vices disponibles, l'humanité est submergée par le "nécrorêve", un état d'apathie crasse qui lui a ôté toute énergie, toute velléité de prendre son destin en main, état soigneusement entretenu par certaines factions dirigeantes.
"Toute l'humanité ? non, pas toute, certains humains (et extra-terrestres, et mutants, on peut en jouer aussi évidemment) résistent encore et toujours à l'emprise du nécrorêve !". Bingo. C'est les joueurs.
Mais résister à l'emprise du Nécrorêve est loin d'être une sinécure (en fait, laissez-vous un peu aller et votre personnage y succombera très rapidement, passant PNJ), cela nécessite une discipline de fer, gérée par une des très grandes trouvailles du jeu : les Codes d'honneur.
Chaque personnage devra choisir un code d'honneur qui dictera ses actions, lui permettra ainsi de ne pas sombrer dans le nécrorêve, et accessoirement de développer un panel de pouvoirs assez dingues en rapport évidemment avec les principes du code concerné.

Petit aperçu de quelques codes d'honneurs parmi les plus marquants :
- Bushitaka : le plus proche du code des métabarons, ce code de guerriers met la victoire au-dessus de tout
- Paléo-nobiliis : code chevaleresque s'il en est, le Paléo-nobilis est le défenseur de la veuve et de l'orphelin (et accessoirement une méta-brute)
- Fuga : le code des voleurs, des espions et cie. Le Fuga évitera systématiquement la confrontation directe pour la ruse, l'esquive, l'escroquerie.
- Raya : code de l'entraide et de la solidarité, le Raya est capable de donner un tout autre sens au terme "esprit d'équipe"…
- Veritas : code des journalistes, des détectives et des activistes, le Veritas est en quête de savoir et de secrets.

Cela pourrait sembler très réducteur de limiter ainsi les personnages à la grosse dizaine de codes d'honneurs présentés, mais le système est très bien foutu, et en plus de la possibilité de créer son propre code d'honneur (que personnellement je déconseille : il y a largement de quoi faire avec les codes de base, un joueur qui veut son code perso est probablement en train de calculer son coup pour vous sortir un code bidon et abusif), les possibilités de personnalisation des différents codes sont tellement énormes qu'au final deux suivants d'un même code n'auront que très peu en commun. Chaque joueur sélectionne dans son code une série de valeurs, d'interdits, d'avantages et de défauts, et développera rarement le même panel de pouvoirs que son voisin. Un exemple avec le code fuga : selon les options sélectionnées, ce code correspond tout aussi bien à un assasin ninja qu'à un escroc fuyard ou un diplomate baratineur, sachant que plus le code défini par le joueur est strict, plus il acquerra de puissance.

Ce que ça donne en jeu : du Star Wars D6 dans un monde bien plus délirant, des complots interplanétaires, des personnages aux caractères bien trempés donc de très bons ressorts scénaristiques (typiquement, le Bushitaka qui refuse la fuite et le Fuga qui évitera à tout prix le combat, ça vous garantit l'ambiance), et des scènes d'actions spectaculaires qu'à ma connaissance seul Earthdawn égale.

En revanche, ce jeu n'est plus édité, et il est fortement conseillé d'acheter au moins trois bouquins avant de pouvoir en profiter décemment : La base, L'univers, et le supplément sur les codes d'honneur. L'écran - très chouette au demeurant - est fourni avec un petit livret qui présent succinctement ces codes, mais ne permettra pas de les exploiter comme ils le méritent.
Par contre c'est du super beau matos.

anotherJack
Paysan/Paysanne
Paysan/Paysanne

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 10/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Métabarons

Message  Kiliad le Jeu 26 Aoû - 14:51

Oui mais là tu nous met la salive jusque sur les pompes.
Mais tu précises qu'il n'y a pas de MJ voir très peu mais que perso tu n'en as jamais rencontrés.
Qu'il faut 3 bouquins au demeurant plus édité.


Donc là en fait tu te proposes comme MJ et tu as les 3 bouquins ou tu cherches la perle rare = le MJ et ses bouquins se disant : "tiens je le ferais bien jouer celui-là" ?


Si tu es dans le premier cas, tu m'as donné l'envie de tester ce JdR et je serais bien partant pour un OS ^^
avatar
Kiliad
Comte/Comtesse
Comte/Comtesse

Nombre de messages : 1404
Age : 32
Localisation : Echirolles
Date d'inscription : 30/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Métabarons

Message  anotherJack le Sam 28 Aoû - 14:01

Toutes mes confuses, aucune des deux explications ne correspond : ma religion m'interdit de maîtriser à nouveau sous peine de périr consumé par mes propres sucs gastriques, et bien que la seconde explication corresponde tout à fait au genre de bassesses dont je me sois rendu coupable par le passé, je suis un repenti et mes intentions étaient purement philanthropiques cyclops

anotherJack
Paysan/Paysanne
Paysan/Paysanne

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 10/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Métabarons

Message  Kiliad le Sam 28 Aoû - 16:10

Bon et bien permet moi de recirer mes pompes alors :p
avatar
Kiliad
Comte/Comtesse
Comte/Comtesse

Nombre de messages : 1404
Age : 32
Localisation : Echirolles
Date d'inscription : 30/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Métabarons

Message  Battlewaves le Sam 28 Aoû - 16:50

Exactement le genre de jeux que je cherche !
*Flo' va farfouiller pour trouver les books*
avatar
Battlewaves
Baron/Baronne
Baron/Baronne

Nombre de messages : 459
Age : 30
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 25/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Métabarons

Message  Battlewaves le Mar 31 Aoû - 11:31

D'ailleurs je zieute l'ensemble des jdr du typer SF ou space opé
Alors si vous en connaissez des bons jsuis preneur
avatar
Battlewaves
Baron/Baronne
Baron/Baronne

Nombre de messages : 459
Age : 30
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 25/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Métabarons

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum