Parties side-off

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Re: Parties side-off

Message  laen le Sam 22 Sep - 4:27

Attention Laurent, caster certes mais qui ne fait pas que du soin!
avatar
laen
Baron/Baronne
Baron/Baronne

Nombre de messages : 257
Date d'inscription : 10/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parties side-off

Message  tipav le Sam 22 Sep - 9:18

J'avais bien compris. Razz

C'est pour ça que j'ai cherché à optimiser l'aspect défensif.
avatar
tipav
Duc/Duchesse
Duc/Duchesse

Nombre de messages : 637
Age : 48
Date d'inscription : 02/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parties side-off

Message  laen le Sam 22 Sep - 9:41

Vais faire un prêtre de Sarenrae domaine du soin avec un bon charisme pour le channel nrj, de manière à réserver mes sorts pour autre chose.
avatar
laen
Baron/Baronne
Baron/Baronne

Nombre de messages : 257
Date d'inscription : 10/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parties side-off

Message  tipav le Sam 22 Sep - 12:15

L'update 1.2 des règles change pas mal de choses, comme dirait l'autre. Shocked Very Happy

La polyvalence est plus facile à aller chercher. Je reste sur le guerrier de toute façon, mais je vais voir pour un guerrier pur du coup.
avatar
tipav
Duc/Duchesse
Duc/Duchesse

Nombre de messages : 637
Age : 48
Date d'inscription : 02/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parties side-off

Message  tipav le Sam 22 Sep - 14:17

Ca change souvent ... affraid What a Face ...

Mais avec la 1.2, le guerrier avec l'archetype gray maiden est bouclé. Côté RP, cet archétype est purement génial, et je me focaliserai plus sur l'aspect combat. Je ferai du contrôle de terrain avec une arme à allonge tenue à 2 mains, et tous les dons qui vont bien pour faire des attaques d'opp et du positionnement des adversaies sur le terrain. J'ai toujours rêvé de ce type de bourrin, et là c'est possible. Et je cognerai fort. Côté RP, je jouerai une guerrière d'élite donc, avec un BG très fouillé que je vais envoyer à Sven.
avatar
tipav
Duc/Duchesse
Duc/Duchesse

Nombre de messages : 637
Age : 48
Date d'inscription : 02/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parties side-off

Message  tipav le Sam 22 Sep - 16:53

Et pour répondre à Fabrice, non, il n'est pas prévu de 5ème PJ pour le moment. Et pour tes droits de poster, Butcher n'a pas encore vu mon message, mais dès qu'il le verra, je sais qu'il fera ça vite. Very Happy
avatar
tipav
Duc/Duchesse
Duc/Duchesse

Nombre de messages : 637
Age : 48
Date d'inscription : 02/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parties side-off

Message  laen le Sam 22 Sep - 19:26

Mon perso est prêt. Je t'enverrai mon bg cette semaine, Sven.
avatar
laen
Baron/Baronne
Baron/Baronne

Nombre de messages : 257
Date d'inscription : 10/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parties side-off

Message  Zarkias le Dim 23 Sep - 23:59

Pour l'instant, si j'ai bien suivi on a:

Tipav (Laurent) = Guerrier(e) progressivement multiclassé en magicien
Laen (Martin) = Prêtre de Sarenrae
Glorim (Fabrice) = Barde Humain
AliveArsenic (Lilly) = ?
Pheres (Philippe) = ?
xxx (Nicolas) = ?

J'ai mis tout le monde considérant qu'en Side Off les PJ ne sont pas fixes. Les ? ne doivent donc pas forcément être remplis mais je ne voulais oublier personne.
avatar
Zarkias
Paysan/Paysanne
Paysan/Paysanne

Nombre de messages : 35
Age : 32
Date d'inscription : 02/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parties side-off

Message  Pheres le Lun 24 Sep - 7:23

Si je viens jouer, je ferais soit un perso unique, soit je jouerais mon perso de la partie playtest (si son niveau le permet). Car je ne viendrais pas souvent...
avatar
Pheres
Comte/Comtesse
Comte/Comtesse

Nombre de messages : 1444
Age : 47
Date d'inscription : 04/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parties side-off

Message  tipav le Lun 24 Sep - 7:39

Pour te répondre Sven:

Laen (Martin) = Prêtre de Sarenrae
Glorim (Fabrice) = Barde Humain (polyvalent cac, distance, sorts)
xxx (Nicolas) = Druide caster
Tipav (Laurent) = Guerrier(e) (progressivement multiclassé en magicien ? => le concept de mon perso n'est pas encore posé, j'hésite entre plusieurs options, mais ce sera bien un(e) guerrier(e), mais pour le reste, c'est en réflexion, y inclus la possibilité de se multiclasser en magicien)

AliveArsenic (Lilly) => elle ne participera pas à ces parties (à valider avec elle)
Pheres (Philippe) => il ne participera pas non plus à ces parties (sauf en guest star de temps en temps)
avatar
tipav
Duc/Duchesse
Duc/Duchesse

Nombre de messages : 637
Age : 48
Date d'inscription : 02/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parties side-off

Message  tipav le Lun 24 Sep - 22:23

Bon, je tiens mon concept (jusqu'au prochain changement ... affraid What a Face ...).

Je pars donc sur une guerrière d'élite de l'ordre des Gray Maiden, faction nommée 'La Rose Ecarlate'.

Je me battrai à l'épée bâtarde, afin d'être capable de frapper à 2 mains, ou bien à 1 main + bouclier. J'aurai donc une grande polyvalence sur les situations de combat, avec un maximum d'actions supplémentaires que peut offrir le guerrier (trop génial ça), et la possibilité de bondir sur les adversaires en vol entre autres choses.

Côté RP, je trouve ça super fun à jouer, je m'y voie déjà. sunny
avatar
tipav
Duc/Duchesse
Duc/Duchesse

Nombre de messages : 637
Age : 48
Date d'inscription : 02/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Résumé de la 1ère séance de Side Off:

Message  Zarkias le Sam 20 Oct - 1:20

Suite à la réussite de braves aventuriers ayant réussi à défaire Drakus dans les sous sols de la demeure de Keleri Dévérin à Magnimar, la fameuse "Etoile de Desna" nécessaire au Festival Swallow Tail est acheminée par la guerrière humaine Diana et le multitâche gobelin Nan'ky vers Pointesable au moyen d'un navire marchand.
Au port de Pointesable, les deux aventuriers font la rencontre du barde humain Roger, du prêtre humain Shoram, du rôdeur humain Montoya et du druide gnome Pied-Bois.

La mairesse Kendra Dévérin, soeur de Kéléri veille à prévenir le capitaine de la garde, Bélor Hemlock, de sorte que le gobelin puisse survivre dans cet environnement humain hostile. En effet, la mauvaise réputation générale des gobelins ainsi que le ressentiment des habitants vis à vis de ces peaux vertes aux activités nuisibles en recrudescence ces derniers temps n'est pas pour faciliter l'intégration de cet aventurier particulier.

Kendra missionne ensuite Diana et Nan'ky pour aider à comprendre, justement, les récents troubles gobelins et essayer de régler le problème, si possible avant le festival Swallow Tail dans 3 jours... et à défaut donner un coup de main pour la sécurité des paysans. Très vite, le groupe de six aventuriers est constitué et quitte la ville après de rapides préparatifs.

Les aventuriers trouvent la piste d'éclaireurs gobelins et la remontent, apprenant au passage que des harpies ont élu domicile dans les quelques pics montagneux de Ravenroost, au Nord Est de Pointesable. La piste suit le cours de la rivière Turandarok jusqu'à la forêt de Tickwood où ils montent le camp. La nuit s'avère agitée alors que le camp est traversé par des nuées d'araignées fuyant un danger inconnu. Plus tard ils entendent des bruits à leur glacer les sangs alors que certains reconnaissent la signature de mystérieux chapeaux rouges, des lutins maléfiques et particulièrement vicieux. Au milieu de la nuit un groupe d'homunculus passe à côté du camp en ignorant le groupe déjà secoué.

Au petit matin, inquiets, ils reprennent la piste des gobelins qui change brusquement de trajectoire et file vers le nord. Peu de temps après, ils tombent sur trois cadavres de gobelins littéralement massacrés à la faux. Les traces indiquent qu'un survivant a continué en direction de la forêt de Shankswood. Au terme de la piste, le groupe finit par repérer des sentinelles gobelines et parviennent à initier le dialogue grâce au parler gobelin de Nan'ky. Ils sont menés à un camp renforcé et complètement gavé de gobelins comme si ces derniers s'entassaient contraints dans une zone trop réduite et comprennent après quelques discussions avec le chef gobelin de la tribu des Seven Tooth que les habitats gobelins de la région sont menacés par des sources multiples. Sans que toute la lumière soit faite sur ces sources, cela explique la fuite de gobelins vers cette place forte. Les chapeaux rouges de la forêt de Tickwood est un exemple de menace: alors qu'une Dryade nommée Akoni protégeait les lieux et permettait aux gobelins d'y vivre, l'arrivée de ces lutins maléfiques a perturbé l'équilibre lorsque ces derniers ont empoisonné l'arbre tutélaire d'Akoni.

Les aventuriers négocient des gobelins qu'ils cessent leurs attaques en échange de nourriture, ce qui est accepté avec un bémol: toutes les tribus ne sont pas présentes et cet accord reste donc partiel bien que de bon augure. Cela règle le soucis des troubles au nord mais le sud et les environs des fermes reste problématique. C'est avec ces considérations que le groupe rentre à Pointesable en avertir la mairesse. Nan'ky quitte le groupe pour assurer la livraison de nourriture aux gobelins Seven Tooth tandis que les autres rejoignent les abords des fermes du côté des plateaux d'Ashen Rise où des Stirges ont attaqué quelques têtes de bétail.

Le groupe retrouve la grotte dont s'échappaient les Stirges. Après une descente en rappel compliquée séparant le groupe en deux, ils parviennent difficilement à nettoyer une première salle. Un plus grand groupe de Stirge se trouve plus loin mais cette fois les aventuriers sont préparés. Malgré la présence surprise d'une nuée de chauve-souris et d'une ghoule, ils parviennent à totalement nettoyer les environs immédiats. Pantelants mais fiers d'avoir accomplit leur première quête, ces nouveaux compagnons décident de se replier pour un repos bien mérité au niveau du petit hameau voisin qui les gratifie d'une récompense pécuniaire ainsi que du gîte et du souper. Mais alors que la tension retombe, une question mise de côté leur occupe l'esprit: "Mais que faisait une ghoule dans cet endroit ?"

Une question qui ne trouverait pas de réponse immédiate car le lendemain se déroulerait le Festival Swallow Tail tant attendu qui marque le début de l'automne. Ce festival tire son nom d'une espèce de papillon très colorée présente dans une fameuse légende liée au culte dédié à la déesse Desna.


Dernière édition par Zarkias le Sam 20 Oct - 11:05, édité 1 fois
avatar
Zarkias
Paysan/Paysanne
Paysan/Paysanne

Nombre de messages : 35
Age : 32
Date d'inscription : 02/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parties side-off

Message  Glorim le Sam 20 Oct - 9:19

en complément, voici ce que vous avez pu apercevoir, pour ceux qui savent lire, dans mon recueil de notes, resté ouvert; la fatigue des jours précédents ayant eu raison de moi avant que je ne le remise dans mon sac.

Si la terrible nuit qui mit fin à mon adolescence vient encore parfois hanter mes rêves, désormais plus paisibles, six années se sont déjà écoulées depuis que mon Maître m'a tiré de la misère. C'est à lui que je dois mon amour du violon, qui m'a valu d'être recruté par Cyrdak Drokkus, le fier propriétaire du Théâtre de Pointesable. où je trouve aujourd'hui refuge.
Lors des 3 derniers mois, j'ai pu apprendre à connaître les quatre familles fondatrices de Pointesable:
les Valdemar, propriétaires du chantier naval et de la plupart des bâteaux, qui ont tenté avec plus ou moins de bonheur d'investir dans une scierie et de faire prospérer un camp de bûcherons;
les Scarnetti qui possèdent le moulin et font prospérer l'industrie du bois;
les Kaijitsu, propriétaires de la verrerie, le fleuron de l'industrie de Pointesable;
et enfin les Déverin, et en particulier Kendra Deverin, la maire aux cheveux de feu dont la famille, spécialisée dans le fermage, veille traditionnellement au destin de la ville depuis sa fondation.

En cette mâtinée paisible, me promenant comme à mon habitude sur le port en quête de nouvelles rencontres, je remarquai un robuste forestier, sans doute même un trappeur, à en croire les peaux qu'il s'essayait à vendre. Son attirail martial, épée et main gauche, fixa mon attention. A quelques pas de là, un gnome étrange parlait à une corneille, qui semblait le comprendre. Je décidai d'aller à leur rencontre lorsqu'un soudain brouhaha agita le port : un navire s'apprêtait à accoster. Je distinguais bientôt une femme à la longue chevelure rousse, au port altier, qui avait pris le risque de prendre la mer dans une armure lourde. La garde raffinée d'une grande épée emmaillotée dépassait de son épaule gauche, tandis qu'elle prenait appui sur un glaive non moins impressionnant pour descendre de l'embarcation. Trottinant à ses côtés, une petite créature grimaçante au regard inquisiteur venait compléter cet étrange tableau. Il me sembla brièvement apercevoir l'éclat d'une lame sous sa veste de cuir. De sa main leste, je le vis repousser à la hâte dans  sa poche un petit tube métallique. Des outils de voleur.
Ah ! me dis-je alors, voici donc que Pointesable se met à ressembler à Magnimar !

Ce couple étrange passa devant moi et je remarquais une rose écarlate sur la poitrine de cette noble combattante. Tiens, pensais-je, en voici une qui aura échappé à la traîtrise de la controversée reine Arabasti de Korvosa. Je tentai de la prévenir de la défiance des autochtones envers les gobelins, mais on m'en laissa à peine le temps. Un silence se fit lorsque Kendra Deverin vint à sa rencontre, en saluant au passage l'ancienne historienne et prophétesse varisienne, Niska Mvashti.
Un reflet lumineux m'aveugla brièvement : le reflet su soleil sur le symbole sacré de Shoram, le prêtre tatoué  Shoanti de Sarenrae.
Niska leva sa main ridée en réponse au salut de Kendra, masquant comme par inadvertance cet éclat qui brouillait ma vue quelques secondes plus tôt. Son regard encore vif croisa le mien et je compris alors que mon destin allait basculer.

Effectivement, à peine une heure plus tard, j'étais attablé dans l'établissement d'Ameiko Kaijistsu, que Cyrdak appréciait si peu, l'auberge le dragon rouillé.

Autour de moi, Rojer Tarvenier, modeste joueur de violon et compteur, étaient assis celle et ceux qui allaient devenir mes compagnons d'aventure :

le druide gnome Pied-de-Bois, au corbeau qui parle. Très peu habile au maniement de la lance, mais expert pour manipuler la foudre et foudroyer ses ennemis.

Le prêtre Shoanti Shoram, aussi habile à châtier ses adversaires par le feu, qu'à canaliser la magie divine soigner ses amis

Le ranger humain Montoya qui, après les 3 jours que je viens de passer en sa compagnie, n'a laissé aucune des cibles qu'il avait désignées repartir en vie.

La Guerrière humaine Diana qui, bien que sévèrement blessée, s'est interposée au péril de sa vie pour éventrer un mort qui marchait encore, et avait la ferme intention de remplir de ma chair ses intestins nauséabonds

et enfin, le voleur gobelin Nan'ky, dont l'intrépidité et le sens de la diplomatie nous ont permis de renouer le dialogue avec les tribus gobelines agitées des environs.
avatar
Glorim
Baron/Baronne
Baron/Baronne

Nombre de messages : 111
Age : 48
Localisation : Chambéry
Date d'inscription : 18/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parties side-off

Message  tipav le Sam 20 Oct - 19:08

Très beaux résumés. sunny Merci à Sven et Fabrice.

Pour une 1ère, Sven, ce fut particulièrement réussi cheers J'ai personnellement passé une super soirée, et tu as su apporté un super équilibre entre l'histoire et l'action. Merci donc. Very Happy Et ta musique d'ambiance à l'arrivée du bateau, franchement, c'était génial.

RDV vendredi prochain donc, pour la suite des aventuriers du village. Je vous rappelle que vous serez du 3, pensez à faire votre montée de niveau.
avatar
tipav
Duc/Duchesse
Duc/Duchesse

Nombre de messages : 637
Age : 48
Date d'inscription : 02/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parties side-off

Message  Glorim le Sam 17 Nov - 18:12

Voici la suite des mémoires de Rojer Tavernier, qui décrivent les séances 2 et 3...

A l'issue de la fête de Pointesable, de mon humiliant échec au concours de violon et du lâcher de papillon, nous empruntâmes le chemin du retour vers le centre de la cité. Des partisans de Calistria, hilares, semblaient se réjouir d'un mauvais tour qu'ils auraient joué. Conscients qu'ils tentaient sans aucun doute de nous provoquer, comme ils le faisaient désormais si souvent avec Gorki, l'éboueur demi-orque et ses congénères, nous décidâmes de goûter à un repos bien mérité.
Au matin, notre enthousiasme de la veille fut douché par la disparition du grand prêtre de Sarenrae. Par égard pour notre compagnon le prêtre, tout autant que pour satisfaire nos élans de bienveillance, nous décidâmes de nous lancer à la recherche du supérieur de Shoram. Kendra Devrin ne put nous recevoir car elle s'était absentée très tôt pour aller chercher de l'aide.
Il s'est passé tellement de choses depuis, que mon esprit est un peu embrouillé à l'heure où je couche ces notes sur le papier, mais il me semble qu'elle souhaitait réunir des fonds pour honorer sa promesse de nourrir les tumultueuses tribus gobelines, qui s'égaillaient dans la contrée alentour.
Après avoir questionné sans grand succès Belor Hemlok, le chef de la garde shoanti de Pointesable, nous nous lançâmes sur la piste de l'homme d'église, oubliant pour quelques temps les gobelins. Notre attention se porta sur les suspects les plus évidents : les Calistriens, auxquels le prêtre s'était opposé, refusant catégoriquement qu'ils implantent le culte d'une déesse de la luxure et de la vengeance. Il paraissait cependant compliqué de les surveiller, les suivre discrètement, ou les interroger sans mettre le feu au poudre. Diana, qui ne les portaient pourtant pas dans son coeur, nous fit très justement remarquer que nous n'étions pas légitimes pour mener un interrogatoire « musclé », en l'absence de réelles preuves,
Nous quittâmes finalement la ville en direction d'un lieu isolé, guidés par le témoignage d'un ivrogne, qui se rappelait avoir eu très peur la veille au soir, Nous fîmes aussi un détour pour examiner le charnier, dans lequel ne restaient que des corps de gobelins, alors que les morts d'origine humaine semblaient s'être relevés.

Lorsque je lirai mes notes à mes amis autour d'un bon feu crépitant, ils me corrigeront si mes souvenirs se sont emmêlés...

S'en suivit une longue enquête qui nous amena à pister des goules, nous occasionna de nombreux affrontements, plus ou moins dangereux face à ces morts-vivants. Notre périple s'enlisa dans les marais, le long des rivières et dans les souterrains, L'enquête balbutiait. En insistant, nous entendîmes parler d'une redoutable guenaude aquatique, mais nos questions auprès des deux sages de la ville révélèrent que cette créature, si elle était extrêmement malfaisante, n'était pas versée dans la nécromancie pour autant. Mais quel était donc le lieu le plus approprié pour se fournir en cadavres sans éveiller l'attention ? Cette réflexion nous guida finalement jusqu'au sanatorium.
Là, plusieurs patients avaient contracté la fièvre des goules. Nous suspectâmes tout d'abord un empoisonnement de l'eau, avant d'interroger les gardiens, pour découvrir que l'établissement possédait son propre cimetière.
Nanki, toujours aussi convaincu de son grand talent pour la dissimulation, proposa de se dissimuler pour débusquer d'éventuels trafiquants de cadavres. Tel fut surpris qui croyait surprendre ! Fort heureusement, le voleur ne céda pas à la panique, alors que des goules se ruaient sur lui. Se remémorant le conseil de Shoram, l'agile gobelin, peu incommodé par l'obscurité, retrouva le chemin de sa bouche, et siffla de toutes ses forces. Le son strident déchira la nuit et nous tira précipitamment de notre torpeur. Nous nous ruâmes à son secours.
Après avoir détruit les goules, nous suivîmes les traces à la hâte. Après quelques minutes, nous distinguâmes quelques pas devant nous un blême et un zombie impressionnant, qui tiraient chacun un corps. Ils semblaient obéir à un homme vêtu de hardes, qui les devançaient de quelques enjambées. Celui-ci stoppa sa progression, se retourna, et lança ses sbires contre nous. Alors que nous nous préparions à recevoir leur charge, il leva les bras, et les deux cadavres s'animèrent. Il fallut bien tous les éclairs et toutes les invocations de Pied de Bois, l'efficacité des coups opportuns et puissants de Diana, la vierge grise qui se déchaînait ; les soins toujours à propos de notre prêtre, parfois au péril de sa vie, les assauts sournois de Nanki qui transperçait sans relâche de sa rapière les chairs putréfiées. Mes doigts, eux, dansaient toujours plus vite sur les cordes et ma main s'engourdissait sur l'archet, afin que les plaintes nocturnes du violon encouragent toujours plus mes valeureux compagnons.. Finalement, nous prîmes le dessus, et les morts retrouvèrent la place qui aurait toujours dû être la leur.
Sur la dépouille du nécromancien, nous récupérâmes un livre de sort et une simple clef, sans signe distinctif. La nuit fut courte, mais elle nous permit de savourer notre victoire et de récupérer de nos blessures. Après un frugal déjeuner, nous apprîmes la mort étonnante de l'un des malades, dont la condition s'était brutalement aggravée. Il s'agissait du malfrat Grayst Sevilla, accusé de meurtre, mais confié au sanatorium plutôt qu'au geôlier de Pointesable, car son manque de lucidité et la folie qui l'animait l'empêchaient pour l'instant de passer aux aveux. Nous décidâmes de laisser le prêtre sur place pour prendre soins des malades, pendant que nous retournerions à la ville, pour rendre compte de nos avancées.
Kendra Devrin n'était pas revenue. Belor Hemlock s'enquit de nos progrès pendant que Nanki tentait d'en apprendre plus auprès de ses pairs. Ses contacts lui apprirent que Sevilla jouissait de longue date de la réputation d'un fieffé coquin, mais qu'aucune de ses exactions ou de ses larcins ne l'avaient auparavant amené à tuer. D'autre part, il se serait particulièrement bien entendu avec le chef de la garde, ce qui lui aurait valu des passe droits dans les mois précédents.
Nous revînmes vers Belor, dans l'espoir de l'amener avec tact à nous en dire plus sur ses relations inappropriées avec ce bandit. Il se montra peu loquace. Nous allions repartir bredouilles lorsque la guerrière, se souvenant qu'il avait été nommé à ce poste par Kendra, l'attrapa par l'épaule pour un entretien en privé. Elle apprit ainsi que Grayst avait rejoint l'organisation controversée des Sczarnis.
Il se serait installé dans la proche campagne de Pointesable, où il aurait été découvert récemment, couvert de sang, armes à la main, dans une ferme de cougar creek, dont les habitants n'avaient jamais été retrouvés. Bref, le suspect idéal.
Autre fait notable, un récent navire avait débarqué de nouveaux partisans de Calistria, renforçant de ce fait leur présence et resserrant leur pression sur la ville. La colère grandissante qui dénonçait la nourriture gaspillée à ravitailler les gobelins échauffait les esprits, et les propos venimeux des calistriens n'étaient sans doute pas étrangers à cet état de faits.
Nous prîmes le temps de nous renseigner sur leurs allées et venues. Notre de désir de retrouver le prêtre n'avait pas faibli. Nos recherches nous guidèrent vers le phare et la presqu'île au nord de Pointesable, là même où un tueur en série, le découpeur, avait élu résidence quelques années plus tôt. Beaucoup de Calistriens traînaient effectivement dans les environs. Ils nous laissèrent approcher jusqu'à la sinistre bâtisse du tueur macabre au funeste destin. La porte était barrée, mais cela n'entrava pas notre souhait d'en apprendre plus. Nous espérions secrètement que le grand prêtre de Sarenrae était retenu prisonnier dans ce taudis, en attente du secours inespéré que nous représentions.
Ne nous attendaient que les cendres d'un ancien autel calciné, dédié à la sombre divinité ailée qui avait peut-être inspiré Jervis Stout, alors qu'il était plus connu pour ses magnifiques sculptures d'oiseaux en bois, que pour la cruauté des meurtres qui lui vaudraient son surnom.
Nous retournâmes vers Pointesable, non sans que deux calistriens s'engouffrent dans la bâtisse, avides de voir ce que nous avions pu y découvrir.
Nous réussîmes à rencontrer Gorki l'éboueur demi orque, et malgré son hostilité initiale, à le convaincre de faire surveiller les Calistriens par ses hommes, contre rémunération.
Après étude, le livre de sorts découvert après le combat au sanatorium recelait deux sortilèges occultes assez rares, alignement indétectable, ainsi qu'un rituel d'animation de cadavres décomposés en goules. De l'occultisme plutôt que de la magie divine ? Si peu de sorts ? Et surtout, un adversaire dont nous étions finalement venus à bout assez facilement, et qui ne semblait pas avoir l'envergure suffisante pour animer les 18 goules à la volonté propre que nous avions aperçues quelques jours plus tôt ? Nous décidâmes de retourner vers le sanatorium pour suivre les traces de celui que nous pensions désormais être un lieutenant du nécromancien.
Nous fîmes halte près de la falaise où les papillons à la gloire de Desna avaient été lâchés, dernier endroit où l'on avait vu le prêtre avant sa disparition. Le druide envoya son corbeau à la recherche d'un corps ou de grottes au bas de la falaise. Nous découvrîmes simplement que des reefclaws, aberrations chaotiques et hybrides de homards et d'anguilles, s'étaient regroupés sur la plage.

Au sanatorium, Après avoir observés de plus près les effets et le corps du lieutenant, nous parvînmes à le relier au culte d'Urgathoa la Princesse Pâle, la déesse de la gloutonnerie, des maladies et des morts-vivants.
Plus déterminés que jamais, nous remontâmes patiemment la piste jusqu'à une cabane en bois. Notre gobelin empoigna la clef et testa la serrure. La clef correspondait, mais la porte était déjà ouverte. Une lumière magique sur son arme, Diana l'épaula pour se se glisser à l'intérieur, et tomber dans une embuscade tendue par 4 gobelins qui les encerclaient, galvanisés par un barde de leur peuple. Le combat s'engagea. Le temps que je reprenne mes esprits, les coups pleuvaient, même si je ne distinguais pas grand chose de ce qui se tramait dedans. Impossible de venir prêter main forte à mes amis, qui me paraissaient en très mauvaise posture, à tel point que Shoram plongea dans la mêlée pour soigner Nanki. Plus prompt que moi, le druide gnome se glissa à l'intérieur en me passant sous le nez, il fila vers un côté et je le perdis de vue. Lorsque je parvins enfin sur le palier de la porte, la guerrière tenait seule en respect 3 gobelins sur le coté droit, pendant que le prêtre et le voleur étaient menacés par les deux autres sur le côté gauche. Confiant en la bonne étoile qui avait toujours accompagné Diana jusqu'ici, je décidai d'aveugler les trois gobelins en face de moi. La déconvenue qui en résulta doucha net ma confiance et mon enthousiasme. La couleur dansante illumina l'espace et la robuste Diana fut malheureusement éblouie par le reflet de son propre glaive, alors que les frêles gobelins s'en tirèrent à bon compte. Ce revers de fortune agaça la guerrière qui me reprocha mon choix. Lorsque nous prîmes finalement le dessus, les 2 gobelins survivants, dont le barde, déposèrent les armes. Alors que Nanki commençaient à interroger ses congénères, nous en profitâmes pour revenir sur le combat. Chacun avait fait de son mieux en toute bonne foi, mais nous tombâmes d'accord sur la nécessité de mieux coordonner nos actions et nos choix tactiques à l'avenir, afin d'optimiser nos chances.
Le chef goblin nous apprit qu'ils appartenaient à la tribu de Thistle Top, au nord de Pointesable. Ils étaient à la recherche des cadavres de leur peuple pour les ramener à leur shaman. Ils nous avaient pris pour des ennemis. Nous nous emparâmes des biens découverts sur place, une dague en argent, un main du mage, 2 armures de cuir cloutées magiques, dont la plus petite allait comme un gant à Nanki, 2 potions de soins et un marteau en fer froid confisqué aux gobelins. Le plus insignifiantavait profité des débats pour s'éclipser, La guerrière essaya de le rattraper, mais il était déjà trop éloigné. Nous laissâmes le barde gobelin se diriger vers le charnier où nous avions trouvé ses camarades morts quelques jours plus tôt et nous empruntâmes le chemin du retour pour Pointesable, afin de nous entraîner et de vendre notre butin. Diana s'équipa d'une épée bâtarde magique, et nous vanta la possibilité de pouvoir l'utiliser à 2 mains, ou avec un bouclier. Le reste de l'argent fut consacré à l'achat d'un magnifique violon, que j'accordais immédiatement. C'était le premier objet précieux que je récupérai depuis que je m'aventurais avec mes nouveaux amis, et j'étais pressé qu'ils profitent de la musique magique qu'il engendrerait.
La maîtrise de la magie primale de Pied de Bois et les sorts divins qu'accordait Sarenrae à Shoram, leur offraient désormais respectivement la possibilité de limiter le pouvoir d'invisibilité à volonté que nous prêtions à la guenaude aquatique. Depuis le temps que le gnome nous pressait de nous lancer à sa poursuite ! Nous aurions désormais une chance d'en venir à bout si nous croisions son chemin.
Nous partîmes donc vers le sud, ses marais et ses rivières, susceptibles d'abriter notre cible.

Après plusieurs échanges infructueux avec des autochtones, l'un d'eux nous apprît l'existence d'un  foyer de maladie dans une ferme sur la berge d'une rivières. Il fut vite évident que les fermiers souffraient de la maladie des goules que nous connaissions désormais si bien. Au bord de l'eau, nous découvrîmes des traces qui nous guidèrent jusqu'à un manoir, de très belle facture, bien qu'un peu défraîchi, mais qui exhalait surtout une odeur de mort ! Nanki ne parvint pas à en faire le tour complet, car le bâtiment surplombait une falaise vertigineuse qui donnait sur la mer à l'est.
Ce repérage ne permit pas de repérer quoi que ce soit par les fenêtres encrassées. Il semblait que la porte principale se dressait face à nous tandis qu'une porte secondaire se présentait sur notre gauche.
Nous optâmes pour la porte secondaire. Nanki avança précautionneusement et nous assura que tout était sans risque : pas de piège. C'est pourquoi nous nous disposâmes en arc de cercle autour de lui, prêts à entrer discrètement ou à intervenir en cas d'adversité lorsqu'il aurait crocheté la serrure...
Pour une fois, si sa main ne trembla pas, c'est le sol qui le fît lorsque des piques en jaillir pour nous embrocher. La majorité d'entre nous eut le réflexe de s'écarter pour ne subir que des dommages mineurs. Le prêtre, à ma gauche, avait été moins chanceux. Ensanglanté, il s'empressa de canaliser une énergie revigorante pour soigner tout le monde. Nous n'eûmes pas le temps de le remercier. Un cri glaçant donna l'alarme dans le manoir. L'énergie positive avait alerté les occupants des lieu. Comme à son habitude, Diana se précipita la première dans la place, mais sa soif d'en découdre n'altéra pas son jugement. Sur sa gauche, deux blêmes venaient d'apparaître Sur sa droite, deux autres morts vivants (deux zombies?) entrèrent par une autre porte, de l'autre côté d'un piano poussiéreux (même dans un moment aussi grave, je grimaçai de dépit tant il était négligeant de laisser un aussi bel instrument se déprécier). La guerrière se rua sur la droite, l'épée magique trancha avec puissance et adresse dans la chair de l'undead. Pendant un instant, tout le monde manqua crier de joie tant nous étions certains qu'un premier ennemi venait de passer de mort à trépas suite à cette assaut magistral, mais le cri caverneux du monstre putride résonna dans la pièce. Diana se replia aussi vite qu'elle avait bondi, en secouant la tête de déception. Presque aussitôt Nanki entra en action et imita la stratégie de sa partenaire, mais il n'eut pas autant d'adresse ou de chance, et il se replia au niveau de la porte, toujours en première ligne.
Le piège dont nous avions été victimes était dangereux, potentiellement mortel. Nous avions pris la décision de ne pas fuir tout de suite, allions nous le regretter éternellement ?

C'est la réflexion que chacun de nous se fit lorsque les deux premières créatures se précipitèrent vers nous, avides de chair saine et de sang frais. Les deux autres brisèrent les vitres fragiles pour nous encercler. Tout s'accéléra encore lorsqu'un wight nous fit face. Enfin, 4 goules brisèrent d'autres fenêtres et achevèrent de nous encercler. Je décidai alors de conjurer un mur illusoire invisible qui protégereait nos flancs et nos arrières, le seul accès apparent serait désormais la porte du manoir et réduirait la possibilité des assaillant de s'en prendre à nous. J'avais parlé de ce sortilège à mes amis, mais contre toute attente, l'illusion paraissait si réelle qu'ils ne purent voir au travers. Si nous avions aussi peux de chance qu'avec les gobelins, cette protection deviendrait notre prison, ou pire notre tombe ! Il fallait absolument que les créatures qui nous encerclaient ne doute pas de la nature de ce mur !
Cette fois ci le sort ne s'acharna pas contre nous et nos ennemis tombèrent dans la panneau. Heureusement, car un fantôme fit bientôt son apparition. Une à une, les créatures sautaient au dessus de nous pour nous prendre à revers ou en tenaille. Comme à leurs habitudes, mes compagnons faisaient feu de tout bois. De taille, d'estoc, Diana et Nanki se défendaient bec et ongles, tailladaient en slalomant au péril de leur vie entre les ennemis, mais lorsqu'une créature tombait, une autre venait se nourrir du cadavre pour régénérer son corps putréfié. Le druide invoquait des alliés naturels pour détourner l'attention de l'ennemi ; le prêtre faisait merveille car sa magie positive nous soignait pendant qu'elle siphonnait l'énergie négative qui animait nos adversaires. Cette fois, je n'avais pas le droit à l'échec ! Ce n'était pas mes ridicules talents de bretteur qui allaient aider mes amis ! C'est la seule pensée qui me traversa l'esprit tandis que je tentai de recouvrir le cri du fantôme avec la mélodie de mon nouveau violon. Il ne fallait pas sombrer dans la peur ou tout était fini... Mes espoirs furent récompensés. La volonté et le talent de mes amis, l'unité dont nous fîmes preuve, nous permit de sortir victorieux et incroyablement indemnes de ce combat épique.
Sans le savoir, nous avions apparemment trouvé le manoir du prêtre de Sarenrae, mais visiblement, celui ci avait été investi par les forces du mal. Nous n'en avions miraculeusement vaincu que l'avant garde. Le prélat était il retenu prisonnier quelque part dans ces murs ? Si oui, il nous faudrait revenir lorsque nous serions plus aguerris...
avatar
Glorim
Baron/Baronne
Baron/Baronne

Nombre de messages : 111
Age : 48
Localisation : Chambéry
Date d'inscription : 18/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parties side-off

Message  Zarkias le Mer 28 Nov - 13:37

Merci beaucoup pour ces lignes récapitulatives.
Pour des raisons personnelles je suis contraint de me rendre à l'étranger aujourd'hui et jusqu'à la semaine prochaine. Je ne pourrai donc pas assurer la partie side of ce Vendredi. Désolé.
avatar
Zarkias
Paysan/Paysanne
Paysan/Paysanne

Nombre de messages : 35
Age : 32
Date d'inscription : 02/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parties side-off

Message  laen le Mer 28 Nov - 15:56

Ok,sniff😥
avatar
laen
Baron/Baronne
Baron/Baronne

Nombre de messages : 257
Date d'inscription : 10/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parties side-off

Message  Zarkias le Lun 10 Déc - 10:41

J'ai vérifié les sorts et les attaques d'opportunité.
Regardez dans les règles les actions somatiques dans les composantes de sort, un peu avant la liste des sorts.
Cette composante de lancement de sort a le trait "manipulate". J'avais donc bien raison...
avatar
Zarkias
Paysan/Paysanne
Paysan/Paysanne

Nombre de messages : 35
Age : 32
Date d'inscription : 02/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parties side-off

Message  Pheres le Lun 10 Déc - 11:25

C'est encore Tipav qui a frouillé? Smile
avatar
Pheres
Comte/Comtesse
Comte/Comtesse

Nombre de messages : 1444
Age : 47
Date d'inscription : 04/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parties side-off

Message  Glorim le Lun 10 Déc - 16:32

En effet.
Et de ce fait, j'imagine que tu vas nous punir pour cette erreur involontaire, en nous privant d'un montée de niveau au 5 immédiatement en début de séance... Sad Sad Sad
avatar
Glorim
Baron/Baronne
Baron/Baronne

Nombre de messages : 111
Age : 48
Localisation : Chambéry
Date d'inscription : 18/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parties side-off

Message  tipav le Lun 10 Déc - 17:20

Ah, bah Sven m'a dit que je pouvais déjà monter au 5 perso ... Shocked ... sifflotte Razz What a Face

Sinon, j'attends avec impatience ton résumé de séance Fab, le dernier était super. sunny
avatar
tipav
Duc/Duchesse
Duc/Duchesse

Nombre de messages : 637
Age : 48
Date d'inscription : 02/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parties side-off

Message  Pheres le Lun 10 Déc - 19:07

tipav a écrit:Ah, bah Sven m'a dit que je pouvais déjà monter au 5 perso ... Shocked ... sifflotte Razz What a Face
C'était avant qu'il se rende compte que tu frouillais...
Glorim a écrit:En effet.
Et de ce fait, j'imagine que tu vas nous punir pour cette erreur involontaire, en nous privant d'un montée de niveau au 5 immédiatement en début de séance... Sad Sad Sad
Logiquement, il ne devrait punir que le tricheur! Surtout qu'en frouillant il gagne plusieurs niveaux en puissance pure!
Il faudrait, pour équilibrer que le perso de Tipav fasse une descente au niveau 3 et que vous vous montiez au niveau 5, ça serait plus équitable! Smile
avatar
Pheres
Comte/Comtesse
Comte/Comtesse

Nombre de messages : 1444
Age : 47
Date d'inscription : 04/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parties side-off

Message  laen le Lun 10 Déc - 20:42

Ah on monte en début de séance ?
avatar
laen
Baron/Baronne
Baron/Baronne

Nombre de messages : 257
Date d'inscription : 10/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parties side-off

Message  Zarkias le Mar 11 Déc - 5:24

Nope Martin. Il n'y a pas eu assez de vécu depuis votre dernière montée de niveau.
@Philippe: c'est un peu tout le monde qui a frouillé pour le coup Razz

Twisted Evil La punition sera une utilisation de tout un tas d'ennemis avec des attaques d'opportunité ! Twisted Evil
On va voir comment vous vous en sortirez bande de gougnafiers tongue
avatar
Zarkias
Paysan/Paysanne
Paysan/Paysanne

Nombre de messages : 35
Age : 32
Date d'inscription : 02/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parties side-off

Message  Pheres le Mar 11 Déc - 9:27

Zarkias a écrit:
@Philippe: c'est un peu tout le monde qui a frouillé pour le coup Razz

Ben fais les redescendre au 3! Smile
avatar
Pheres
Comte/Comtesse
Comte/Comtesse

Nombre de messages : 1444
Age : 47
Date d'inscription : 04/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parties side-off

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum