Résumé séance 5 KingMaker

Aller en bas

Résumé séance 5 KingMaker

Message  Fubi le Jeu 18 Jan - 21:13

A la suite du combat contre le loup-garou, le danger que sa morsure envers Aaszeel ne la transforme en lycanthrope était trop grand pour que nous nous occupions plus longtemps de notre nouvelle ville.
Nous savions que des herbes spéciales dites de loup pouvaient potentiellement la sauver mais Caladrel, grâce à sa magie n'en détecta aucun plan dans les environs.

A la recherche d'une autre solution, nous apprîmes qu'un sorcière mangeuse d'enfant, la vieille Beldame, habitant dans un marais à l'ouest de notre ville passée la rivière "La Trouble" et le long du lac de la Défense possédait peut-être le don de guérir cette maladie.
Sachant que le temps nous était compté, notre endurance fut mise à l'épreuve lors de la course contre la montre de quelques heures qu'il nous fallu pour rejoindre le marais.
Traversée au cours de laquelle nous dûmes franchir la rivière. Cet obstacle aurait pu paraître insurmontable sans pont mais notre druide, se transformant en aigle attacha de solide cordes de l'autre coté du cours d'eau, rendant sa traversée aisée.

Arrivés épuisés aux abords du marais, si bien qu'il fallu un sort de récupération pour permettre à notre barde de reprendre correctement son souffle, nous distinguâmes une masure au sommet d'une butte au milieu du marais.
Encerclé d'une barrière percée d'une entrée où pendait une cloche rouillé, la petite maison lugubre semblait inhabitée. Sonner la cloche n'eut aucun effet et c'est sur nos gardes que nous entrâmes dans le domaine de la sorcière car nous avions détecté de la magie émanant des deux épouvantails en face de nous.
Prudence payante car aussitôt l'entrée franchie ils nous attaquèrent. Leurs regards terrifiant amenuisèrent notre vaillance au combat mais la magie ignée de Caladrel à laquelle les créatures étaient sensibles eut raison du premier d'entre eux.
dès qu'il eut touché le sol la sorcière sortie de sa maison et figea le deuxième épouvantail en même temps que nous baissions nos armes, se plaignant que nous n’ayons pas annoncé notre arrivée à l'aide de la cloche.

La sorcière accepta de nous aider contre rémunération et nous appris à notre grande surprise que non pas un mais deux d'entre nous étaient maudits. Le premier était bien sur Aaszeel qu'elle guérit en quelques minutes à l'aide d'un bouillon peu ragoutant.
Le deuxième, ignorant de son état, était Nirtaruk dont l'esprit de sa mère hantait le corps et diminuait sa force lorsqu'il portait une armure lourde car il avait abandonné sans sépulture le corps sans vie de celui qu'il apprit être son frère aux animaux de la foret quelques mois auparavant.

Beldame, habitante très ancienne des environs nous apprit de nombreuses choses sur les dangers des régions avoisinantes:
- un ermite fou habitait plus à l'ouest
- un village d'hommes lézard se situait encore plus loin à l'ouest
- la tour au milieu du lac aux chandelles au sud était très dangereuse

Elle nous apprit également le nom du peuple oublié d'Aaszeel, qu'elle seule fut capable de retenir; que le cœur de la forêt avait été blessé par une puissante entité qui dirigeait ses sbires dans la région depuis son domaine; et que c'était le moine, Némésis de Caladrel qui avait tué la licorne tout au nord pour trouver plus facilement le cœur de la forêt.

Enfin elle nous donna une mission qui nous permettrait par la suite de lui acheter des potions: lui ramener des chapeaux aux grelots noirs, c'est à dire des champignons rares se trouvant de l'autre coté du lac, en s'éloignant de la rive.


Malgré le handicap de Nirtaruk, nous décidâmes d'aller explorer les environs car Caladrel était capable de lancer un sort d'armure palliant presque l'incapacité de Nirtaruk de porter son harnois.
Nous première rencontre fut celle de l'ermite fou qui eut lieu prés de notre feu de camp alors que la nuit commençait à tomber.
Le fourbe nous attaqua en traître, sans raison si tôt que nous mentionnâmes son lien de parenté fraternel avec Bokken, le vendeur de potion près du comptoir d'Oleg. Le combat fut bref, le fou et son puma n'étaient pas de taille à lutter contre nous.

La rencontre suivante avec les hommes lézard fut guidée par la carte au trésor que nous avions trouvée avant de fonder notre ville. Les sauriens avait bâti un village fortifié sur une île au milieu du fleuve. En scout aguerri sous la forme d'un aigle, Caladrel devina un parcours discret le long des remparts en bois de trois mètres de haut puis Martok fit sauter la serrure de la porte d'entrée ce qui débuta le combat avec les habitants présent dans le village. Le combat fut âpre et long, face à nous plusieurs groupes d'hommes lézard, des varans, des crocodiles et le roi du haut de ses trois mètres. Rapidement Nirtaruk se plaça en protection de ses camarades, prêt à recevoir tous les assauts. Caladrel et Aaszeel attendirent que tous les reptiles soient rassemblés pour lancer leur sorts d'aveuglement, rendant la suite du combat beaucoup plus facile une fois le chef seul. Même si lors des dernières secondes du combat un feu follet apparu comme par magie pour nous électriser, l'intuition sans faille de notre barde lui permit de frapper l'esprit même sans le voir et ainsi de le mettre en fuite.
Une fois vaincu nous fouillâmes rapidement le village avant que les chasseurs qui étaient de sorti ne reviennent. Nous trouvâmes ainsi de nombreux bijoux sur les membres du harem royal, quelques objets magiques ainsi que la bannière du peuple de notre barde qui était indiquée par la carte magique.
Un enfant humain des environs était également prisonnier et nous le sauvâmes des griffes des créatures.

La suite de notre exploration nous mena à longer le lac de la Défense. Nous ne voulions en effet pas nous approcher de la tour en son milieu car nous y avions aperçu sept feux follet la nuit précédente.

De l'autre coté du lac, nous trouvâmes rapidement les champignons mais ceux ci étaient gardés par un monstre végétal qui menaça d'engloutir Martok mais le feu de Caladrel eut raison de ses facultés de régénération et nos coups de son existence.

Nous rentrâmes chez Beldame pour recevoir notre récompense et rejoignîmes notre capitale pour un repos bien mérité.
avatar
Fubi
Baron/Baronne
Baron/Baronne

Nombre de messages : 389
Age : 31
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum