Résumé séance 2 KingMaker

Aller en bas

Résumé séance 2 KingMaker

Message  Fubi le Dim 8 Oct - 17:33

Les trois semaines d'exploration qui suivirent furent l'occasion d'expérimenter plusieurs faits que nous n'avions pas intégrés jusqu'à présent: ces terres vertes étaient extrêmement mal fréquentées et Nirtaruk avait la fâcheuse tendance à se coucher par terre au moindre combat.

En effet notre premier objectif après avoir récolté les radis lunaires et récupéré notre récompense d'espèces sonnantes et trébuchantes fut de terminer d'explorer les alentours ouest du comptoir d'Oleg.

Notre première rencontre, des plus désagréables, fut une série de piège à ours dont Nirtaruk ne manqua pas de tomber dans le premier d'entre eux. Fort heureusement, avec l'aide de ses compagnons il put se dégager et ils purent reprendre leur route en déclenchant plus d'une demi douzaine de piège jusqu'à la lisière de la foret.

Une fois arrivé dans son élément naturel, notre druide Caladrel entreprit de communier avec les oiseaux des alentours afin d'anticiper un quelconque danger. Malheureusement, sur les indications sommaires des volatiles, nous nous dirigeâmes tout droit vers le territoire d'un cerf géant : un mégacéros (ou mégalocéros, c'est au choix ^^) particulièrement agressif car protégeant son harem lors de la période des amours. Ce fut la première fois que Nirtaruk fut mis hors combat, terrassé par un coup de corne de la bête au bout de quelques secondes de combat alors que deux cerfs plus petits attaquaient ses compagnons. Le combat fut bref car dès que blessée la bête s'enfuit, nous laissant tuer ses petits congénères avec facilité.

Nous nous enfonçâmes plus avant dans la forêt, et pendant notre exploration nous tombâmes sur une scène troublante: quatre géants comme celui que nous avions affronté une semaine auparavant étaient allongés par terre, raides morts. L'analyse des traces sur le sol et des blessures des créatures nous amena immédiatement à penser que cette tuerie était l'oeuvre du moine qu'Aazel et Martok avait aperçu à Restov et qui était à la recherche du cœur vert. Nous priâmes alors pour ne pas rencontrer cet individu trop tôt, sous peine d'une mort rapide.
Après avoir remonté le cours de la rivière l’Épine, nous découvrîmes une scène étrange et cocasse: un trappeur semblait avoir été tué de par son propre piège: une série de bûches accroché dans un arbre qui aurait du écrasé une créature prise au piège l'avait enseveli.
Après une enquête sommaire, nous nous rendîmes compte que la corde du piège avait été mâchouillée. Alors que Nirtaruk descendait de l'arbre piégé une fiente massive vint s'écrasait sur son visage ce qui nous fit penser immédiatement à un esprit farceur. N'écoutant que son intuition Caladrel se mit à parler dans la langue druidique afin d'entrée en communication avec un esprit des alentours. Quelle ne fut pas notre surprise quand, l'instant d'après, quatre petites fées au corps mi insecte mi femme et un dragonnet apparurent juste sous nos yeux.
Ils nous observaient depuis probablement un certain temps, ne sachant si nous étions amis ou ennemis mais la présence de notre druide suffit à nous attirer leur sympathie. Ils nous apprirent qu'un groupe d'aventurier qui cherchaient le cœur de la forêt les avait fait fuir de leur nid. Nous fîmes aussitôt la relation avec le groupe que le moine avait engagé et promîmes aux fées de les débarrasser de ces envahisseurs. Ils nous apprirent également la position exacte du tempe d'Erastil ainsi que l'unique moyen de le libérer de sa souillure: tuer l'ours le protégeant, incarnation de l'ancien maître des bois.

Alors que nous nous dirigions vers le campement des chercheurs du cœur vert afin de les prendre par surprise, nous tombâmes nez à nez avec eux et engageâmes un combat rapide et brutal au cours duquel Nirtaruk tomba sous les coups du guerrier demi orc qui avait la même tache de naissance que lui.

Nous primes ensuite la direction du temple d'Erastil et mîmes fin à la vie douloureuse de l'ours fou libérant par la même occasion le site de sa malédiction. Mais une voix chuchotant dans l'esprit de Caladrel alors qu'il était inconscient du fait des griffes de l'ours nous apprit qu'un autre maître des bois était déjà au travail. Vu comment la forêt se portait en ce moment, nous pensâmes immédiatement que c'était un usurpateur ou un mauvais génie.

Après avoir achevé cette mission de purification, nous décidâmes de rentrer au comptoir d'Oleg et passant par une zone encore non explorée. Cette décision faillit nous mener à notre perte. En effet, nous tombâmes par hasard sur le reste du groupe de bandit qui rançonnait Oleg quelques semaines plus tôt. Leur position, facilement défendable avec des archers perchés dans les arbres, nous mis immédiatement en difficulté. les membres de notre groupe tombèrent les uns après les autres: d'abord le tigre de Caladrel puis Nirtaruk comme d'habitude, Caladrel puis Martok. Nous ne dûmes notre salut qu'à un exploit martial de notre barde Aazel qui parvint à vaincre la cheffe des brigands et ainsi à mettre le reste de la troupe en fuite.

Deux jours de repos furent nécessaires pour récupérer de nos blessures. Après quoi nous rentrâmes directement au comptoir. L'argent récoltée par l'accomplissement des différentes quêtes fut mis en commun pour acheter une armure supérieure à Nirtaruk qui en avait marre de se coucher par terre.
avatar
Fubi
Baron/Baronne
Baron/Baronne

Nombre de messages : 384
Age : 31
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum