37ème session : La Villa Hahn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

37ème session : La Villa Hahn

Message  kontos le Dim 16 Juil - 8:15

Hello ! cheers

Woah, c'était juste génial de vous refaire jouer ! cheers
Bon ben moi j'ai adoré, et j'ai hâte d'être à la prochaine !

La partie était censée être pépère mais vous l'avez très bien jouée, ce qui l'a rendue vraiment agréable et pleine de tension.

Pour la partie suivante, je pense que nous allons nous donner rendez-vous fin août/début septembre car Bleys et Pheres vont partir en vacances, et de mon côté, j'ai un déménagement à mener.
Je vous Doodle très rapidement, et je poste le résumé de la partie de suite.

Comme d'habitude, vos retours sont les bienvenus Very Happy

A très vite !
avatar
kontos
Duc/Duchesse
Duc/Duchesse

Nombre de messages : 725
Localisation : Fontaine
Date d'inscription : 01/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 37ème session : La Villa Hahn

Message  kontos le Dim 16 Juil - 8:19

Et c'est parti ! Bonne lecture study


Version courte

Esteban et surtout Snôrri sont mal en point depuis le combat contre le démon de Nurgle.
Vous obtenez d’un des indigents de Ruhrhoff le fait qu’une personne en carriole, accompagnée, serait passée à la maison Vorman la veille de votre arrivée. Les mutants étaient dans les bois alentours.
Deux jours après, vous faites halte à Oberhof. On vous accuse d’être des démonistes.
Des répurgateurs vous arrêtent.
Les répurgateurs n’en étaient pas. Ils vous relâchent à une heure de trot d’Oberhof, vous laissant quatre de leurs chevaux.
Trois jours de route plus tard, vous prenez un sentier où des traces récentes de roues sont visibles. Il pleut drument et les lieux semblent emprunt d’une énergie néfaste.
avatar
kontos
Duc/Duchesse
Duc/Duchesse

Nombre de messages : 725
Localisation : Fontaine
Date d'inscription : 01/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 37ème session : La Villa Hahn

Message  kontos le Dim 16 Juil - 8:29

Version longue

La créature ignoble vient de disparaître. Ne reste de cette scène de carnage plus que les cadavres des mutants, un couloir en ruine baignant dans tous les fluides les plus immondes que l’on peut s’imaginer, les résidus braiseux des flammes d’U’zhul, et une insoutenable odeur de vomi, de déjections fermentées et de corps calcinés.
La nuit tombe sur Ruhrhoff.
Vous êtes presque tous maculés des fluides odieux des apôtres du Seigneur des Maladies. Fizban ramène à la vie le nain enseveli sous le contenu de l’estomac du démon de Nurgle en lui retirant des vers gros comme le pouce de sa gorge.
Natasha récupère un précieux indice évoquant un Temple de la Peste et faisant mention d’un « Maître Hahn » quand Esteban constate les terribles dégâts qu’il a subi.

De retour aux portes du village détruit, vous ne trouvez trace de votre guide, Wolfram, et la faune local semble avoir pris la fuite. Seule une curieuse, vite débusquée par Ron, s’était réfugiée derrière un monticule des gravats. La pauvre femme croit voir fondre des démons sur elle et s’en remet aux prières.
Toute la persuasion de votre équipe combinée la ramènera au calme, mais vous n’obtiendrez que peu d’informations, en plus de sa gratitude infinie lorsque Natasha lui donne dix pistoles d’argent pour retourner à Kietchdorf et y trouver asile.

Vous vous ruez vers un point d’eau indiqué par la mendiante et y faites toilette.
Esteban expose alors les boursouflures perturbantes ayant tout récemment pris naissance sous son aisselle, et, voulant tenter de les retirer à l’épée chauffée à blanc, est arrêté par Fizban qui se propose de réaliser lui-même la « cautérisation ». Le procédé est douloureux et laisse une cavité creusée d’alvéoles non moins agréable.

Un nouvel interrogatoire d’un autre nécessiteux vous apprend qu’une carriole portant trois hommes sinistres vous a devancé d’une journée. Elle est repartie en direction de Wolfsburg, et vous vous mettez sans plus tarder sur ce chemin.
Durant les deux jours de marche, les états d’Esteban et Snörri empirent, l’un étant en proie à des accès de fièvre sérieux et une soif inextinguible quand le second reste amorphe pour ne se réveiller qu’au cours de crise de délire.
avatar
kontos
Duc/Duchesse
Duc/Duchesse

Nombre de messages : 725
Localisation : Fontaine
Date d'inscription : 01/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 37ème session : La Villa Hahn

Message  kontos le Dim 16 Juil - 8:37

Au soir du deuxième jour, le petit bourg d’Oberhof vous offre une perspective de repos et de soins pour vos blessures.
Mais à l’auberge, où tous les villageois se sont réunis pour écouter une prêche du prêtre sigmarite local, l'accueil va s’avérer peu cordial.
Wolfram, qui fait alors profil bas, s’est enfui, terrorisé, et a immédiatement informé les autorités d’Oberhof - un village rural, également victime d'une épidémie étrange.
On vous sommes de vous présenter et d’expliquer les raisons de votre présence.
Fizban tente de mettre à défaut un prêtre Bischof dont toute l’assistance est acquis à sa cause, divine, et l’aplomb de Natasha non plus ne semble pas l’infléchir, jusqu’à ce que qu’elle produise votre sauf-conduit.

Convaincu, le prêtre de Sigmar calme les esprits, commande au « médecin » local d’examiner les blessés, et s’en va prévenir le burgmeister que vous n’êtes pas ce dont on vous accuse et ainsi renvoyer un billet à destination du chapitre des répurgateurs locaux, immédiatement convoqué suite aux rumeurs qui vous précédaient.
Mais trop tard. Les voilà qui débarquent en pleine auberge, avec le petit bourgmestre satisfait. Dans le même temps, Snörri hoquète, est pris de spasmes, puis finit par régurgiter une masse longue et visqueuse, rosâtre, translucide. S’en échappe deux démons de taille ridicule, le troisième n’ayant pas eu la chance de voir la moindre chandelle de l’auberge en raison d’un contact prématuré avec la hache de Ron. Ils déambulent, ricanant, dans la taverne, et y sème la panique.

Quelques coups de feu plus tard, plus de démons, et l’impressionnant meneur des répurgateurs fait savoir qu’il souhaite vous emmener sur-le-champ à Wolsfburg pour que vous soyez jugés en haut lieu – et donc avoir une exécution spectaculaire devant une assistance bien plus nombreuses que dans le modeste Oberhof.
Vos geôliers vous traînent, poings liés, sans un mot pendant une heure à l’allure de leurs chevaux, puis bifurquent brusquement en dehors du chemin pour gagner une clairière.

Là, ils vous libèrent sans plus d’explications, et les quatre subordonnés disparaissent, jetant au sol leurs pistolets factices et leurs chapeaux. Natasha est invitée à rejoindre le chef du groupe, à couvert.
Elle ressortira du bois quelques instants plus tard en vous indiquant :
- Que Hahn est le nom d’une villa située à trois jours de cheval, qu’elle vient d’être découverte et nécessite surveillance.
- Que le sentier y menant a été marqué, et que Ron devrait sans problème le retrouver.
- Que vous êtes suivis.
- Que Snörri doit être évacué, son état est plus que critique.
- Qu’Esteban est victime du mal de Neiglish, maladie dont on ne sait quasiment rien si ce n’est qu’elle est terrible. A cet effet, Natasha possède un remède de dernier recours si son état venait à empirer significativement.
- Que vous devriez faire profil bas, votre réputation vous précéde.
- Que le meneur des mystérieux répurgateurs vous rejoindra à la villa Hahn.
avatar
kontos
Duc/Duchesse
Duc/Duchesse

Nombre de messages : 725
Localisation : Fontaine
Date d'inscription : 01/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 37ème session : La Villa Hahn

Message  kontos le Dim 16 Juil - 8:40

Un peu hébétés, mais en possession de quatre chevaux, vous reprenez votre route à travers la nuit et les bois sinistres de la Forêt Sombre.
L’écueil d’un péage passé grâce à l’assurance de Fizban et Natascha, vous échouez aux bords d’une rivière dont le pont s’est effondré il y a longtemps. Les chevaux refusent de passer à guet et il vous faut descendre le long du cours, deux heures durant, pour trouver un passage acceptable.

La nuit suivante, c’est Fizban qui sera la proie d’un cauchemar plus étrange qu’à l’accoutumée, et ses mots confus au réveil évoquent pêle-mêle une demeure inquiétante, des escaliers, des plantes animées d’une forme de rage, des mouches.

La pluie s’annonce le lendemain, puis redouble en fin de journée alors que d’épais nuages obstruent le ciel. Vous retrouvez le chemin indiqué et vous enfoncez dans un sentier recouvert d’herbes folles.
Des sillons récents sont découverts par Ron, Fizban ressent une énergie néfaste à l’œuvre dans ces lieux, et un malaise latent s’empare de vous.

Alors que le sentier semble s’ouvrir dans la pénombre, vos chevaux se cabrent soudainement.
Quelque chose vient de surgir sur le chemin…
avatar
kontos
Duc/Duchesse
Duc/Duchesse

Nombre de messages : 725
Localisation : Fontaine
Date d'inscription : 01/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 37ème session : La Villa Hahn

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum