25ème session : L'année du masque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

25ème session : L'année du masque

Message  kontos le Dim 2 Nov - 20:41

Salut !

Et oui, la prochaine partie sera déjà la 25ème !  cheers
Ca donne le tournis en y pensant, mais le fait est qu'à chaque fois je suis plus emballé de faire jouer donc pourvu que ça dure  Very Happy

Et bien voilà, encore une aventure très urbaine, votre séjour à Altdorf se prolonge et l'enquête se ramifie légérement.
Bonne partie de mon côté, où j'ai un peu galéré faute d'avoir relu mes notes avant la partie  scratch
Altdorf étant un endroit où le background de chacun peut plus facilement s'exprimer, j'espère que tout le monde s'y est retrouvé et que la partie s'est révelée intéressante pour vous.

Je vais tenter de faire un compte-rendu de cette session, étonnament dense, mais il est fort probable que j'oublie des choses en route donc n'hésitez pas à me les rapeller au besoin.

Pour la suite des événements, concernant purement la campagne, je suis disposé à faire jouer très vite.
Bien entendu, l'intégration d'un nouveau joueur va prendre un peu de temps, mais étant donné le rythme reltivement tranquille des avancées du scénario, et les développements personnels de vos PJ, peut-être peut-on ne pas attendre et au pire des cas intégrer le(la) petit(e) nouveau(elle) à la session suivante.
Vos avis ?
Je doodle dans la foulée  Wink

A tout !
avatar
kontos
Duc/Duchesse
Duc/Duchesse

Nombre de messages : 725
Localisation : Fontaine
Date d'inscription : 01/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 25ème session : L'année du masque

Message  kontos le Dim 2 Nov - 21:44

Allez hop, première fournée !

Le reste du groupe a repris la direction de la Couche d’Edenor tandis Snörri lui est resté aider Lokkri « à fermer la boutique ».
Le simple armurier (aussi prospère que soit son commerce) a fait venir pour l’occasion un ami nommé Furgil, ingénieur et amateur d’ « objets d’arts », c'est-à-dire de belles armes en langage nain.
L’examen sommaire se révèle décevant, la lame n’étant gravée d’aucune rune.
Les deux nains, parfaitement néophytes dans l’art de la magie naine, en concluent à une escroquerie marienbourgeoise ou à un don pour l’affabulation du père Snörri. Cependant, les références que fait valoir le vétéran ne les laissent pas indifférents, et ils lui suggèrent de mener enquête via cette piste dans les couloirs poussiéreux des bibliothèques d’Altdorf.

Sur le retour, une visite chez un petit médecin du quartier – à vrai dire un étudiant qui finance là, sous le manteau, ses études – tourne relativement mal pour Olaf dont la plaie très vite suppure.

Ron, quant à lui, est bien décidé à se rendre à la Maison Lankdorf où Harrond, le tenancier de la Flèche Impériale, lui a donné rendez-vous.
Dans cet établissement de jeu qui est également un cabaret des plus huppés, Ron dépareille dans la file d’attente, incommodant les bonnes gens peu habitués à voir un tel animal empestant la vie sauvage.
L’accueil est des plus mitigés, mais il parvient à entrer, à force pièces, et il se retrouve à partager les tables de jeu avec quelques membres de la haute société. La chance est de son côté et les habitués finissent par s’amuser de la présence de ce curieux rustaud. Il en devient même l’attraction de la soirée, étoffant bon an mal an ses contacts (un éminent médecin, un revendeur de pièces d’art, une ménestrel elfe).
Entre autres, des dires du negociant d'art, le Baron Alfred Von Reichenfach, l'une des plus grandes fortunes de l'Empire et grand amateur d'art, organiserait une immense réception où il donnerait à voir sa ccollection d'objets précieux.

Le lendemain, Esteban se lève plus tôt qu’à l’accoutumée, et vous le rejoignez peu après.
Vous louez un coche, faisant ainsi le ravissement du petit guide qui n’en avait jusque-là jamais utilisé légalement, et traversez le Palast et ses lieux emblématiques, puis l’Amstbezirk, pour ensuite traverser le Pont de Karl Frantz 1er.
Arrivés dans l’Universität, vous faites escale chez le Docteur Wilfried Van Grevenhof, rencontré la veille par Ron, et il remet d’aplomb le voleur grâce à ses soins experts.

Finalement, vous gagnez la rue Hoffbann où se trouve la boutique d’Estelmann, mais vous constatez avec désappointement que l’immeuble est en proie à de ravageuses flammes. Les secours s’organisent, vous leur prêtez main forte, mais malheureusement, une délégation de répurgateurs mené par un terrible personnage intervient et fait cesser immédiatement le sauvetage.
Ces derniers veulent voir brûler la boutique de « cet instrument du Chaos » qu’est Estelmann, et tentent de savoir s’il s’en est sorti. Après un interrogatoire des plus musclés, ils apprennent que le libraire à la réputation sulfureuse en a réchappé et est pris en charge à l’hôpital shalléen non loin.

Forts de cette information, vous vous ruez vers l’hôpital, cerné par une marée de nécessiteux, venus pour nombre du nord de l’Empire. Don Esteban joue de sa gouaille pour s’ouvrir les portes de l’hôpital en compagnie d’Olaf, maître es extorsion d’informations.
A l’étage git Estelmann, gravement brûlé, les jambes cassées. A la vue de l’estalien et du voleur, il panique et il s’en faut de peu pour qu’il n’attire l’attention des sœurs shalléennes non loin.
Ramené à la raison, il explique, encore terrorisé, qu’un groupe d’hommes, menés par un diabolique petit rondouillard lui ont posé le même genre de questions. Ils ont brûlé tous ses ouvrages pour qu’il leur livre Ansel, puis lui ont brisé les jambes avant de mettre le feu  à sa boutique. Après quelques manœuvres d’intimidation d’Olaf, il accepte de révéler qu’Ansel était un de ses « bons clients » qui lui achetaient des livres de son « stock spécial ». Par la suite, il a déménagé à Marienbourg pour ne revenir que l’année dernière. Il avait une cicatrice horrible sur le front, il était maigre et il avait perdu la tête. Ansel a pointé son épée sur la gorge d’Estelamnn, le forçant à recopier sa liste de clients « spéciaux ». Il l’a en outre menacé de le tuer s’il venait à révéler la nouvelle de son retour.
L’homme qui lui a brisé les jambes l’a forcé à lui donner cette même liste, la liste originale dont il n’y a de copie.
Ron et Snörri, postés devant l’hôpital, aperçoivent alors les répurgateurs qui déboulent sans ménagement dans le lieu sacré et se frayent chemin à la force des bras, avec pour but de faire parler le bouquiniste. Les deux compères tentent vainement de contourner l’établissement mais les chasseurs de sorcières sont trop rapides.
Finalement épouvanté par la venue des répurgateurs et des tortures qui se profilent, Estelmann consent à donner aux deux inquisiteurs le lieu et la clé de sa réserve, là où les noms de ses clients sont inscrits, en échange d’une mort rapide. Et Esteban exécute ses souhaits.


Dernière édition par kontos le Dim 9 Nov - 7:26, édité 2 fois
avatar
kontos
Duc/Duchesse
Duc/Duchesse

Nombre de messages : 725
Localisation : Fontaine
Date d'inscription : 01/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 25ème session : L'année du masque

Message  kontos le Dim 2 Nov - 22:32

Deuxième et dernière tartine !

Esteban et Olaf récupèrent ces dernières informations in extremis car les répurgateurs font voler la porte de l’unité des blessés et passent en revue les lits de la pièce. Une fois le méfait constaté et les sœurs interrogées, ils poursuivent les aventuriers mais il est trop tard, ceux-ci ont déjà disparu dans le flot de l’avenue aux cents tavernes.

Le temps d’un repas dans l’une de ces dernières, Snörri part en quête d’un ratier apte à guider la troupe dans le dédale souterrain que sont les égouts d'Altdorf.
Là encore, les pièces d’argent et l’aplomb du nain viennent à bout des doutes du ratier qui vous amène à une grille de collecteur d’eaux pluviales, tout près de la rue Hoffbann.
Mais vos muscles fatigués vous font défaut et la grille ne veut rien entendre, elle ne bouge pas. Des membres du guet s'approchent...
Vous détalez dans la rue du bouquiniste pour voir que le feu s’est éteint même si l’air y est encore suffoquant. Esteban repère un répurgateur posté sur le toit, et un curieux pigeon noir aux yeux rouges qui semble vous fixer un temps.

Vous finissez par entrer par les latrines, dont aucun mot ne suffirait à décrire l’ignominie.
Arrivés à la fameuse porte de fer, vous constatez que la cache d’Estelmann est parfaitement vide et seules des bandelettes de papier portant des noms élégamment écrits sont accolées aux étagères.
Voilà qui fait donc office de « liste », et certains de ces noms se sont vus recouverts par d’autres plus récents.

Chaque déplacement à pied dans la capitale prenant une éternité, le soir arrive très rapidement et Olaf profite de la fin de l’après-midi pour aller rendre visite à quelques amis.
En vérité, il débusque dans les venelles les moins reluisantes du classieux Palast un établissement de joie peu recommandable.
Après s’être fait alpaguer par l'une des travailleuses, deux hommes du milieu lui expliquent qu’ici il n’obtiendra rien mais qu’il devrait plutôt se renseigner dans les quartiers du Reikerbahn ou au Sindelfingen, plus en rapport avec ses activités.

Snörri et Ron quant à eux se rendent « Au Gant de Fer », une imposante armurerie précédemment aperçue près de la Kaiserplatz. La visite est simplement courtoise car ils ne repartent avec rien.

A la Couche d’Edenor, c’est soir de représentation et une troupe de comédien est venue divertir le public connaisseur.
Idéal pour faire marcher le moulin à ragot, et vous apprenez pêle-mêle (notamment le lendemain grâce aux tournées magiques offertes par Ron) que :

- Grigor Vladek était un magister noir plus qu’un banquier et on l’a retrouvé pendu par les tripes avec la comète à deux queues clouée sur le front  sur la Harnplatz.
- Maltus Dortinger était un magicien de la lumière bien considéré par les collèges jusqu’à ce que la Vengeance de Sigmar l’ai pendu, nu comme un ver, pour montrer qu’il avait un troisième bras sous sa robe.
- Von Schtuck, fils d’un noble, a été retrouvé suspendu à l’enseigne de la Liasse et de la Cisaille il n’y a pas deux mois de ça, l’emblème de la Vengeance de Sigmar cloué au front. Il était le chef d’un des ces cultes du plaisir charnel.
- Lorenz Scheurl était un membre très influent de la guilde des médecins, alors qu’il s’adonnait dans ses quartiers à la nécromancie. On l’a retrouvé ligoté devant le siège de la guilde, la comète bifide clouée au front.
- Les premières exactions/actes de justice de la Vengeance de Sigmar remontent à il y a environ un an.
- Il est le héros du peuple pour certains, et notamment les gens de modeste condition, alors que beaucoup dans des sphères plus aisées le considèrent comme un véritable scélérat qui fait fi des institutions judiciaires, un véritable boucher.
- On dit de tout sur lui dans les classes populaires, qu’il est immense, agile comme un chat, qu’il peut sentir la corruption comme le loup piste l’odeur du sang.
- Les femmes tombent en pamoison à son évocation, et le masque qu'il porte, sa cape, son chapeau, tous noirs comme la nuit, sont selon elles du plus bel effet.
- Personne ne sait qui il est, où il réside, et comment le contacter.
- Il propose une sérieuse concurrence aux répurgateurs, car aucune proie ne lui échappe et jamais il ne se trompe.
- Il frappe aussi bien chez les nantis que dans les couches les plus pauvres.

Il est à noter que la grande majorité de ces informations proviennent des milieux sociaux humbles ou très moyens.

Dans la soirée, Esteban ne résistera pas à la tentation d'une discussion avec une douce créature estalienne qui ne semble pas indifférente à son charme, quoique pourtant rompue aux attentions galantes de ces intarssiables dragueurs que sont les estaliens. Après l'avoir raccompagné à ses modestes appartements, elle avoue espérer pouvoir le revoir à la Couche d'Edenor.
S'ensuit le lendemain, à l'auberge, une importante discussion sur les différentes pistes et hypothèses que vous évoquiez, et dont je vous laisse garder la substance.

avatar
kontos
Duc/Duchesse
Duc/Duchesse

Nombre de messages : 725
Localisation : Fontaine
Date d'inscription : 01/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 25ème session : L'année du masque

Message  Draggor le Lun 3 Nov - 13:15

Une fois de plus, de la belle ouvrage que ton récit Chris. Félicitations à toi pour ce résumé où, de mon point de vue, rien ne manque.
avatar
Draggor
Baron/Baronne
Baron/Baronne

Nombre de messages : 405
Age : 44
Localisation : Eybens
Date d'inscription : 08/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: 25ème session : L'année du masque

Message  Pheres le Lun 3 Nov - 13:29

Très bon résumé Christophe!!! Il y a juste un détail à changer, c'est Esteban qui a mit fin aux souffrances d'Estelmann, et non pas Olaf...
Mais sinon, c'était parfait!
avatar
Pheres
Comte/Comtesse
Comte/Comtesse

Nombre de messages : 2319
Age : 46
Date d'inscription : 04/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: 25ème session : L'année du masque

Message  kontos le Dim 9 Nov - 7:48

Merci ! Very Happy

Message édité pour la mort d'Estelmann Wink

Concernant la prochaine partie, les résultats du Doodle sont assez incertains. Draggor nous avait prévenu, pas de problème.
Donc, je vais partir sur le 23 novembre parce que ça va me laisser un peu (très peu en regard des OS) de temps pour avancer le scénario, et surtout on aura fait jouer tous les OS donc on pourra intégrer éventuellement une nouvelle personne à la table (et là aussi c'est du boulot pour bibi Laughing ).

Alors concernant cette partie, il faut mettre un petit disclaimer Exclamation :
il est possible (mais pas obligatoire) que certains PJ voient leurs dévloppements personnels prendre un peu de place.
Donc il ne faudra pas hésiter soit à scinder les équipes pour que je puisse mener tous les fils rouges de front, soit pour les autres à vous armer d'un peu de patience et de compréhension.
Avec les OS et le reste, je n'ai décemment pas le temps de faire jouer des solos/duos comme je l'avais évoqué dimanche dernier.
De plus, cela vous aurait forcé la main sur vos fils rouges persos (et c'est à vous de vous démerder Twisted Evil ) et laissé trop d'absents sur l'enquête principale.

Voilou, j'attends vos retours au besoin.
avatar
kontos
Duc/Duchesse
Duc/Duchesse

Nombre de messages : 725
Localisation : Fontaine
Date d'inscription : 01/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 25ème session : L'année du masque

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum