[Création personnelle] Arkaïm - Héroïc Fantasy

Aller en bas

[Création personnelle] Arkaïm - Héroïc Fantasy

Message  Snakeloup le Mar 8 Avr - 21:42

Un beau matin de printemps en l'an de grâce 570 A.U.C. (Ab Urbe Condita, après la fondation de la ville, c'est-à-dire Rome, soit à peu près 180 avant JC), Adrianus Secerus se rend de son échoppe dans la petite ville de Venesia à la lagune proche puiser de l'eau pour ses brassins. Quelle n'est alors pas sa surprise de tomber nez à nez avec ce qu'il prend d'abord pour "des envoyés des enfers". Une demi-douzaine de créatures humanoïdes, reptiliennes, d'un peu plus de 5 pieds (environ 170 cm) recouvertes d'écailles bleutées ou vertes, sans nez, sans bouche et sans oreilles s'activant autour d'un immense poisson qui, la gueule ouverte, avale des quantités phénoménales d'eau de la lagune. Des monstres, des démons ! Non : des extra-terrestres débarqués sur terre pour faire le plein de leurs vaisseau dans une lagune calme, en train de nourrir leur vaisseau-poisson de plancton.
Cette rencontre changea la face du monde.
Forts de leur talent de télépathe, les extra-terrestres expliquent au brave homme paniqué leurs intentions pacifiques, et Adrianus décide qu'il n'est pas du tout prêt à traiter avec ces êtres qu'il continue à prendre pour des divinités, aussi s'en va-t-il chercher la garde et le prêtre de Vulcain de la ville, qui entreprirent de discuter avec ces Skirls, comme ils se font appeler. Les discussions durèrent longtemps. Très longtemps. Le consul de Rome lui-même fit le déplacement pour parler avec les xénos (le nom qu'on leur donna).
En ce temps il fallait trois jours à un destrier rapide pour rallier Rome à Venesia. Il en fallut 5 au consul avec sa litière. Et pendant ces 5 jours les deux races firent plus ample connaissance : les Skirls expliquant les voyages spatiaux et la magie, les humains "écoutant" ces paroles qui se déversaient directement dans leur crâne. Aussi quand Caton le censeur, consul de Rome et chef politique du gigantesque empire prit place à la table des négociations, il avait déjà une bonne connaissance de ses interlocuteurs. C'était un homme ambitieux, intelligent et très certainement assez fin. Quand les xénos lui parlèrent de leur moyen de transport : des poissons ultra-rapide capables de se déplacer en volant dans les airs comme les dauphins nagent dans l'eau, il vit là un bon moyen d'étendre l'empire sans trop de problèmes. La peur insufflée par ces étranges créatures et la vitesse de déplacement de ses troupes grâce à leurs étranges poissons étaient certainement un don des dieux : Rome allait devenir éternelle.
Les Skirls, qui sont une race pacifique, s'accordèrent pour parcourir le monde. Après tout, ils étaient au moins aussi surpris que nous de rencontrer une espèce pensante sur cette planète perdue loin des voies commerciales. Mais il n'était pas question pour eux de conquêtes. Comprenant qu'ils n'obtiendraient rien tant qu'on les considérerait comme des entités divines, il commencèrent une campagne de démenti qui dura longtemps. Très, très longtemps.
Par arrivage réguliers, mais jamais en très grand nombre, ils entreprirent de faire comprendre à Caton, puis à ses successeurs, qu'ils étaient eux aussi des créatures de chair et de sang, des êtres pensants, avec une physiologie et une psychologie différente, des aspirations et des rêves différents, mais au final pas si différents.
Ce qu'ils ignoraient, et nous aussi, c'est qu'ils avaient dans leur bagage un passager indésirable. On ne sait toujours pas aujourd'hui quelle est sa nature, mais une chose est sûre : trente ans après le débarquement des xénos, certains humains qui avaient été à leur contact mutèrent. On ignore encore pourquoi certains, et non tous, devinrent ces créatures humanoïdes reptiliennes, dotés d'un appendice caudal d'au moins la moitié de leur taille et nantis d'une crête rétractile qui s'auto-nommèrent H'arsan (prononcer "hash harsane"). Cet évènement matérialisa un regain de méfiance vis-à-vis des "étrangers", mais après enquête il apparut que les humains qui avaient muté représentaient tous les courants de pensées possibles (aussi bien "pro" que "anti" xénos, neutre ou même totalement désintéressés), d'âges et de sexe très différents, et que les Skirls étaient aussi surpris que nous. C'est aussi à ce moment qu'apparurent les Bentiis, une race venue avec les Skirls mais restée dans l'ombre car consciente du malaise qu'elle pouvait provoquer. Imaginez trois pattes triplement articulées, comme celles des écrevisses, reliant le sol à une espèce de planche pelvienne triangulaire sur laquelle repose une masse de gélatine violine d'où partent deux membres doté chacun de quatre articulation et se terminant par des pinces semblables à celles des mantes religieuses. Imaginez ça, et vous aurez une bonne approximation de ce à quoi ressemble un Benti. Moches, hein? Mais aussi les meilleurs médecins que l'univers connaissait en ce temps. Ils auscultèrent les H'arsans, les pesèrent, et leur firent passer tout un tas de test. Puis expliquèrent au final en des termes très compliqués ce qui s'était passé. D'après ce qu'on en a compris, il s'agirait d'un élément extérieur qui serait rentré dans le sang de ces humains pour le changer. Certains humains aurait changé (la nouvelle race des H'arsan), mais d'autre auraient résisté. Le scribe de l'époque n'a, de toute évidence, pas compris grand' chose aux explications des Bentiis, mais deux faits restent à noter de cet évènement : d'abord que l'homme était capable d'évoluer, et ensuite que les extra-terrestres n'étaient pas seuls.
Les discussions reprirent, plus virulentes encore. Les Skirls ne durent leur survie qu'à leur don télépathique qui leur permit de désamorcer nombre de conflits qui aurait vu l’extermination de leur colonie sur terre. Mais il leur fallut pas loin d'une centaine d'années pour enfin réussir à convaincre les dirigeants et le peuple de leur bonne foi. Cent ans pendant lesquels apparut une nouvelle race : les orks.
D'origine aussi bien humaine que skirliane, les orks apparurent vers 680 A.U.C. et c'est véritablement la naissance de cette nouvelle race qui permit au Skirls de prouver leur bonne foi. Le fait que des humains, comme des Skirls, mutent en Ork prouva d'abord que ce n'était pas le fait des Skirls, ensuite que le corps étranger dans le corps des hommes évoluait lui aussi, mais même mutant, comment aurait-il pu toucher des entités divines? Il ne pouvait pas, les dieux et leurs envoyés étant éternels ils ne pouvaient changer. Le fait que les Skirls puissent changer prouvait, mieux que tous les discours, qu'ils n'étaient finalement pas des envoyés divins.
A cette époque, le consul de Rome était un jeune homme élevé dans le respect des traditions, qui avait passé une partie de sa jeunesse à la table des négociations où son père l'envoyait pour le former, et l'autre partie dans les rangs de la légion où il était très rapidement monté en grade. Quand, âgé tout juste de 18 ans, il accéda aux fonctions de conseiller du consul, puis à 24 ans devint consul lui-même, c'est tout naturellement qu'il engagea à son tour le dialogue avec les xénos et les nouvelles races que d'aucuns nommaient déjà Omga (contraction de Omnis Generis, "tous du même genre"). A 30 ans, Jules César réussit à mettre tout le monde d'accord et commença une politique dite "de diffusion" destinée à faire découvrir au monde ces nouvelles races, et à unifier le monde.
Nous passerons rapidement sur comment cette campagne se déroula. Notons juste que la fluidité des transports proposés par les Skirls permit très vite la découverte d'un immense continent à l'ouest (les légendaires Hespérides), et le parcours du monde en très peu de temps. Très vite le monde entier connu l'existence des xénos et des omgan. D'autres races, comme les trolls, les brutes ou les diables, apparaissaient erratiquement. Peu à peu le monde s’apaisait. Et quand, en 1185 A.U.C eut lieu le deuxième débarquement, le monde consolidait ses alliances.
Le deuxième débarquement, comme les historiens l'ont appelé, ne fut rien d'autre que l'arrivée sur terre d'une troisième race extra-terrestre : les K'hir'khan (prononcer "ka-hir-khane"), espèce arachnoïde extrêmement repoussante dont la planète d'origine avait été détruite par un astéroïde et qui cherchaient refuge sur terre. Leur arrivée entraîna l'une des pires guerre que le monde connu jamais.
Connue sous le nom de "guerre des mondes", elle dura 15 ans et ne se termina que parce que les omgan se rendirent compte que les K'hir'khan étaient eux aussi pacifiques. Mais l'humanité dans son intégralité avait pris conscience qu'ils n'étaient pas seuls dans ce vaste univers, et que seul un monde uni pourrait survivre à une invasion non pacifique. C'est donc en 1200 A.U.C. que naquirent réellement les fondements de notre monde moderne, dont le fameux Arcanum Magister. Il fallut encore de longues années avant la fondation de ce qui deviendrait l'Encycle, le gouvernement tel que nous le connaissons actuellement, et encore plus avant que le monde ne soit effectivement uni.
Aujourd'hui, nous sommes la veille du solstice d'hiver de l'an 1414 A.U.C. Demain sera le premier jour du nouveau calendrier. En effet cette nuit, après de multiples tractations, l'Encycle a promulgué sa toute première loi : demain sera le premier jour de l'an 1 Après l'Encycle, et la mise en place de la nouvelle langue : l'omorb.
Les projets pour l'avenir? De l'avis général, nous sommes restés trop longtemps assis sur notre caillou, il est temps pour l'humanité de partir voir vers les étoiles si elle y est. Certes il nous faut encore asseoir certains détails sur notre petite planète, comme l'adoption de l'omorb par tout le monde, car il n'est rien de plus important qu'une bonne compréhension entre les peuples. Mais les étoiles nous appellent, et il plus que probable que notre destin se décide non plus seulement ici, mais aussi là-haut.
avatar
Snakeloup
Baron/Baronne
Baron/Baronne

Nombre de messages : 274
Age : 39
Localisation : Sous la lune
Date d'inscription : 30/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum