Des bagues de fiançailles !

Aller en bas

Des bagues de fiançailles ! Empty Des bagues de fiançailles !

Message  Butcher le Mer 22 Avr - 21:44

Une petite musique qui va bien, qui a elle seule peut résumer la situation entre Sarah et Syrio ! Il suffit juste de comprendre un minimum l'anglais. Smile

http://www.deezer.com/track/2478112


Une belle bague pour la plus belle des femmes !


Syrio tenait dans sa main un petit écrin que les joaillers nains venaient de lui remettre. Après les avoir chaleureusement remercié, ce dernier se dirigea vers le "Fend la Brume". Au passage, il en profita pour prendre congé de Kalar et le remercier pour son accueil et son hospitalité. Le chef de guerre nain était le genre de personne que Syrio appréciait et il le lui fit savoir, avant de s'envoler vers le plateau des cendres.

Une fois, sur l'aéronef, il fit le tour de l'équipage pour discuter un peu avec les membres de l'équipage. Pas grand, chose juste quelques paroles pour leur donner du courage. Après tout, le voyage s'annonce de plus en plus chaud, surtout après les derniers évènements. Après avoir caché l'écrin dans sa poche, il demanda à Sarah de venir avec lui. Le sourire de la jeune femme et ses douces paroles étaient plus que bienvenus pour remonter le moral des troupes. Pour ce genre de choses, ils étaient vraiment complémentaires. Ils se devaient bien de passer un petit moment avec les gens qui avaient décidé de les aider dans ce périlleux voyage.

Pour Tarrik, Syrio avait une petite idée pour le motiver. Lorsqu'ils arrivèrent à sa hauteur. Il lui dit quelques paroles à l'oreille. Syrio avait un petit sourire et je pense que Tarrik ne pourra que suivre le sourire de Syrio. Seulement, il allait falloir qu'il tienne parole, sinon, il n'aura pas ce petit plaisir. Oui, c'est le genre de choses qui font obligatoirement plaisir à Tarrik. Surtout, ça va le motiver pour rester en vie et écouter Thoros et Syrio. Le moine est un peu trop impulsif à son goût et il fallait un peu le raisonner.

Il échangea également quelques paroles avec Thoros et sa fille. La discussion semblait être très cordiale.

Après tout cela, Syrio invita Sarah à le suivre dans leur cabine. Le coeur du jeune homme commençait déjà à s'emballer. C'est peut-être l'un des rares moments où il pensait à autre chose que la situation actuelle. Oui, parce qu'elle est tellement dense, qu'il me faudrait du temps pour vous la résumer.

Vous allez peut-être trouver la suite de ce texte un peu futile, mais cependant c'est quelque-chose d'important pour lui. Une vieille honte qu'il traine depuis assez longtemps. A l'époque, il n'avait pas prévu qu'une bague de fiançailles pouvait couter aussi cher ... Et après avoir donné aux gens des faubourgs et à Cérès presque tout ce qu'il avait gagné lors d'une importante mission, il ne pu acheter une bague digne de la beauté de Sarah. C'est con, mais c'est ce qu'on appelle de la fierté masculine mal placé. Depuis ce jour, il voulait lui offrir une belle bague de fiançailles et c'est pour cela qu'il demanda à ses amis nains de lui forger une belle paire de bague de fiançailles. Il y en avait une pour lui et une pour sa tendre fiancée.

Sarah de son côté trouvait que Syrio était étrange. Enfin étrange, on va dire qu'elle le soupçonnait d'avoir une petite surprise en réserve. Elle commence à bien le connaître son petit chenapan de fiancé.


- Toi, tu me prépares quelque-chose ! Je te connais que trop bien ! Lorsque tu as ce petit sourire, c'est que tu vas me faire une surprise.

Syrio s'arrêta pour la regarder dans les yeux un instant.

- Peut-être ben que oui ! Peut être ben que non ! Suis-moi ma chérie, j'ai quelque-chose à te montrer, mais je veux le faire dans notre cabine. Loin des yeux indiscrets, car c'est une chose qui pour une fois ne concerne que nous ... J'espère juste que ça te plaira.

- Je te suis alors ...

Sarah se demandait vraiment ce qu'il avait encore pu inventer, mais elle le suivait avec un petit sourire si charmant qu'on aurait presque pu penser qu'elle était revenue à la bonne époque de Davos.

Une fois dans la cabine, Syrio se retourna pour fermer la porte.


- Tu vas devoir fermer les yeux !

- Heu ... D'accord, n'oublie pas que je suis une femme enceinte ! Hein ?!

- Tsss Tsss ! Je sais me tenir je te le signale ! Naméhoooooo !

- Je sais, mais je te taquine mon chéri ! Bon, je ferme les yeux, car je meurs de curiosité de savoir ce que tu m'as préparé !

La jeune femme ferma les yeux. Syrio en profita pour sortir de sa poche le magnifique écrin que les nains lui avaient donné. En se rapprochant tout doucement de la jeune femme, il le cacha derrière le dos avec sa main droite. Puis il s'agenouilla devant sa fiancée. C'est toujours un moment délicat, même si ce n'était plus la première fois qu'il le faisait. Le stresse était toujours présent dans le coeur du jeune homme.

- Je peux ouvrir les yeux ?

- Oui, tu peux.

En ouvrant les yeux, elle fut surprise de voir le jeune homme à genou devant elle. D'un coup, son coeur se mit à battre plus vite et elle resta muette devant le spectacle.

- Tu vas me trouver ridicule ma chérie, mais à l'époque je n'ai pas pu t'acheter une bague digne de la belle princesse que tu es. Le problème c'est que même la plus belle des bagues et le plus brillant des diamants paraissent bien fade à côté de ta beauté.

Il présenta l'écrin à la jeune femme et l'ouvrit pour lui dévoiler son contenu.

- En attendant, je voulais t'offrir ceci ma chérie. J'ai demandé aux nains de forger une paire de bagues de fiançailles pour nous deux.

- En même temps, j'en profite pour te dire que tu es la femme de ma vie et que je compte t'épouser après cette histoire. J'ai su dès le premier jour que je ne pourrais plus me passer de toi.

- C'est grâce à toi que je suis devenu ce que je suis et que j'arrive à tenir bon ! Ton sourire suffit à me donner le courage et la force nécessaire à affronter toutes les épreuves qui nous tentent de nous barrer la route.

- Ensemble, nous arriverons à protéger le fruit de notre amour, notre petite fille. Je veux qu'elle vive dans un monde de paix et à l'abri du chaos !


La jeune femme se jeta dans les bras de son homme. Les bagues étaient secondaires par rapport aux paroles que son doux fiancé venait de prononcer. Alors, certes ça lui faisait très plaisir. Un beau bijoux fait toujours plaisir à une femme surtout lorsque celui-ci lui est offert avec sincérité. Elle serra Syrio très fort contre elle comme si elle avait peur qu'il se fasse la malle.

- T'es un idiot ... Je n'ai pas besoin de bagues ! Ton amour me suffit. Je suis tellement heureuse lorsque je suis à tes côtés que tu ne peux même pas imaginer mon chéri. Je ne sais même pas quoi te répondre à chaque fois que tu me fais des déclarations comme ça.

Des larmes commencèrent à couler le long des joues de ses joues.

- Les mots me manquent à chaque fois que tu me fais ça ! Je peux simplement et sincèrement te dire que je t'aime de tout mon coeur et que malgré ce qui nous arrive, je suis la plus heureuse des femmes. J'ai la chance d'avoir ton amour et il vaut bien plus que tous les trésors du monde.

Elle sortit de l'étreinte du jeune homme et posa délicatement ses mains sur les joues et les tempes de Syrio. Ils se regardaient dans les yeux en étant agenouillés sur le sol de leur cabine. Les joues de Sarah étaient encore humides, à cause des larmes qu'elle avait versé quelques minutes plus tôt.

- Ferme donc les yeux à ton tour mon chéri. Je n'ai pas grand-chose à t'offrir si ce n'est ...

Les yeux du jeune se fermèrent et son coeur palpitait à l'intérieur de sa cage thoracique. Elle s'approcha de lui et lui déposa ce qu'on appellera un gros baiser bien baveux pour éviter les termes plus graveleux. Après, cet instant du pur bonheur. Syrio passa la fameuse bague au doigt de sa belle fiancée qui garda précieusement l'ancienne. Après tout, c'était sa première bague de fiançailles.

Ils prirent ensuite le temps de se reposer un peu. Ils étaient allongés sur le lit et se faisait des câlins. Je pourrais laisser les esprits les plus dépraver penser qu'ils faisaient des choses indécentes. Et bien non, désolé de vous décevoir les jeunes, ils restèrent très sage.

C'est d'ailleurs à ce moment-là que Gordan vint frapper à leur porte. La réponse du jeune couple est situé sur l'autre message pour ceux que cela intéresse.

Ils restèrent un long moment ensemble à se caliner. Je n'en dirais pas plus, sinon je vais avoir des problèmes avec le CSA moi...

_________________
Des bagues de fiançailles ! Signrdvbx2


Le royaume du dragon : Syrio del Toro, tout simplement !
Légende des cinq anneaux : Kakita Byakuya
Nightprowler 2 : Eduardo et Lucco
Plagues : Le Voyageur et Elsa
Metal Adventures : Cristobal Torres, El Loco !!
Butcher
Butcher
Ange

Nombre de messages : 10340
Age : 37
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 11/12/2007

http://butchcook.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum