Pour les Scorpions !

Aller en bas

Pour les Scorpions ! Empty Pour les Scorpions !

Message  Saber le Dim 9 Nov - 21:00

Voici un des traités Scorpion de référence ! Smile

Comme d'habitude, la lecture n'est en aucun cas une obligation. Smile

*****

Mensonges
Bayushi Tangen

À mon seigneur et maître, l’honorable Hantei Ningi.
Il y a un an de cela votre éminence me commanda un traité sur l’art de l’espionnage, de la duplicité et de la perfidie. Depuis ce jour, je me consacrai tout entier à sa rédaction et laissai mes pensées s’écouler librement par l’intermédiaire de mon pinceau. Mais durant cette année de travail, je découvris un autre traité dont la publication m’alarma car ces pages recelaient plus de perfidies, de duplicité et de mensonges que je n’aurais pu rassembler.
En tant qu’humble sujet de mon seigneur, il est de mon devoir de le protéger de ceux qui désireraient le tromper à l’aide de séduisants mensonges et d’odieuses perfidies. Et il est de mon devoir de vous dire que ceux-là sont nombreux, y compris parmi ceux qui vous conseillent.
Ce n’est que récemment que j’ai pu voir le document qui prétend indiquer à son lecteur ce que signifie être un dirigeant. Et je répète que ce n’est là qu’un fatras de mensonges, de demi-vérités et d’inventions sans fondements. Par l’ouvrage que je vous remets aujourd’hui, j’entends démasquer ces menteurs et les exposer à la lumière afin que tous puissent se rendre compte de ce qu’ils sont réellement.
Si certains sont offensés par ces pages, apprenez qu’elles n’ont d’autre but que d’éclairer l’Empereur et de lui ouvrir les yeux sur les erreurs d’autres traités, prétendument dictés par la “ sagesse ”. Il a aussi pour but de lui faire découvrir la véritable nature des menteurs et des traîtres, de façon à ce qu’il puisse discerner la duplicité et s’en protéger avant que ce fruit acide n’ait le temps de semer ses graines.
Blâmez-moi ; si vous le voulez, mais ne blâmez pas ces pages.

Mensonge et vérité

L’honorable Akodo Horu, dans son récent traité nommé l’Art du Commandement, et que je ne saurais confondre avec celui d’Akodo-le-borgne portant le titre plus sobre de Commandement, parle avec éloquence de l’honnêteté. “ Aucun mal ne peut naître de la vérité ” dit-il et “ Chaque mensonge tue un homme dans le monde. ”
Si un mensonge devait sauver l’Empereur, et la vérité précipiter sa fin, je me permets de demander ce qu’il choisirait.
Un mensonge peut effectivement tuer quelqu’un dans le monde, mais si cela doit sauver l’Empereur ? Qui refuserait de donner sa vie pour sauver le fils du Ciel ?
Si le seigneur Akodo rechigne à le faire, je prendrais sa place avec plaisir.

Sur la nature du commandement

Certains voudraient faire croire à mon seigneur qu’un homme doit être vertueux pour devenir un bon daimyo. La générosité apporte le contentement. Mais si un homme a tout ce qu’il désire sauf le trône, que peut-il bien désirer ? Il voudra ce que veulent tous les hommes : ce qu’il n’a pas.

Donnez aux imbéciles ce qu’ils désirent

Laissez l’homme ambitieux creuser sa propre tombe.
Laissez le général parader devant le peuple, puis regardez-le tomber, emporté par sa propre stupidité. Vous apparaîtrez comme un dirigeant bienfaisant, il deviendra un martyre et vous pourrez vous servir de sa mémoire pour attirer la sympathie du peuple.

Cruel mais juste

La peur est plus puissante que l’amour, et c’est elle qu’il faut susciter.
Un seigneur aimé peut faillir et, tout comme un amant, s’il déçoit son peuple, il ne recevra que de la haine.
En revanche, on ne s’oppose pas à un seigneur connu pour son abjecte cruauté. De plus, un seigneur cruel mais juste est toujours admiré.

Les paysans

Ayez toujours plus confiance dans un paysan que dans un noble.
Le noble est ambitieux.
Le paysan veut uniquement manger à sa faim.
En d’autres termes, le noble a la trahison dans le sang alors que le paysan souhaite uniquement ne pas être trahi.

Ce que vous donnez et ne donnez pas

Un homme se sentira votre obligé chaque fois que vous lui donnerez quelque chose.
Il se sentira aussi votre obligé chaque fois que vous lui prendrez quelque chose.
Car telle est la nature de l’homme.
Si un homme est votre obligé parce que vous ne lui avez pas donné quelque chose, n’est-ce pas parce qu’il considère que vous lui avez fait un présent ?
Et si c’est le cas, ne vous doit-il pas quelque chose en retour ?

Force et tromperie

Akodo vous dit : “ La force seule ne suffit pas. Elle doit être guidée par la stratégie. ”
Je vous dis : si vous êtes sage, la tromperie seule suffit.
Comme disait le noble Akodo : “ Il est normal et légitime de recourir à la tromperie sur le champ de bataille car elle permet de sauver les vies de ceux qui nous suivent. ”
Je dis ceci : si un homme m’a trompé, je le considérerai comme un misérable et un scélérat et je ne me sentirai nullement lié par les règles qu’il ignore. Je ne me placerai pas en position d’infériorité en m’attachant à des principes “ moraux ” tandis que mon adversaire jouit d’une liberté d’action totale.
Le monde est plein d’hommes malfaisants, mon seigneur.
Refuser un avantage parce qu’il n’est pas “ correct ” constitue non seulement un manque de respect à l’égard de ceux que vous protégez et que vous dirigez, mais aussi l’acte le plus égoïste auquel je puisse penser.

Promesse

Il n’est jamais honteux de rompre une promesse faite sous la contrainte. Si la source de la contrainte est éliminée, alors la promesse n’a plus besoin d’être tenue. Si la promesse est rompue en public et si vous révélez la source de la contrainte, vous serez loué pour votre honnêteté et votre courage, et celui qui avait arraché cette promesse sera regardé comme un scélérat pour sa couardise.

L’ennemi de mon ennemi

Vous n’avez pas besoin d’être plus fort que votre ennemi ; vous devez être plus fort que son ennemi.
Si mon ennemi est le Clan du Lion et si son ennemi est le Clan de la Grue, j’écraserai le Clan de la Grue. Ainsi mon ennemi me devra une faveur.

Menaces

Un homme faible use de menaces. Un homme puissant n’en a nul besoin. Si un homme cède quand vous le menacez d’employer la force, c’est qu’il avait peur de vous. La menace n’était donc pas nécessaire.
Il ne faut jamais menacer un ennemi. Cela ne fait que provoquer sa colère. Un homme qui a été menacé éprouve le besoin d’agir afin de laver l’affront qui lui a été fait.
Si vous êtes suffisamment puissant pour détruire votre ennemi, détruisez-le.
Un ennemi vivant est dangereux.
Un ennemi mort est mort.
Mieux vaut de nombreux ennemis au cimetière qu’un seul en colère.

La Pitié

La pitié n’est pas une vertu.
Arrêter son geste quand on peut affaiblir son ennemi est une preuve de faiblesse.
Il ne le ferait pas pour moi, et s’il le faisait, je profiterai de sa stupidité pour le frapper.

Avarice

Le seigneur généreux fait de nombreux présents – et doit augmenter les taxes afin de pouvoir les payer.
Le seigneur avare, en revanche, accumule les terres et l’argent dès qu’il le peut – ce qui lui évite de surtaxer son peuple.

La Haine de mon ennemi

Je n’ai pas peur d’un homme qui me hait ouvertement car c’est tout ce dont il sera capable. S’il avait été capable de me faire du tort de quelque manière que ce soit, il l’aurait déjà fait. Non, un homme qui m’est hostile à la cour ne m’intéresse pas. Il est faible et il est facile d’ignorer ses paroles.

Ne jamais s’arrêter pour expliquer les choses

Mieux vaut toujours se concentrer sur ce qui doit être fait plutôt que sur ce qui doit être dit. Que vos actions soient rapides et efficaces. Les explications pourront toujours venir après, même quelques jours plus tard. Si vous n’êtes pas certain de ce qui doit être fait, vous hésitez. Mais une fois que vous aurez agi, vous découvrirez que les Fortunes vous aideront toujours à trouver une explication.

Tuez la femme d’un homme

Tuez la femme d’un homme ambitieux et il deviendra obsédé de vengeance… et oubliera ses anciennes ambitions. Toute son attention ne se concentrera plus que sur vous… Et pas sur ceux qui l’entourent.
C’est ainsi que l’on tue un homme ambitieux.
C’est aussi de cette manière que l’on tue n’importe quel homme.

L’impétuosité triomphe toujours

Lorsque vous devez demander une faveur à quelqu’un, ne lui laissez pas le temps de réfléchir, surtout si vous lui avez fait comprendre qu’un refus de sa part lui attirerait votre ressentiment.
Après tout, Dame Soleil est une femme. Et rien n’impressionne plus une femme qu’un homme audacieux et impétueux.

Deux hommes et une rivière

Deux hommes, au cœur de l’hiver, de part et d’autre d’une rivière.
L’un a une pierre à feu, l’autre du bois. Et aucun d’eux n’est prêt à franchir l’eau glacée.
Comme nous tous.

La véritable duplicité

Ne présumez jamais d’un homme qu’il est incapable de duplicité. Si un homme en est capable, tous les hommes le sont. Mais vous n’avez pas à avoir peur de tous les hommes. Vous devez simplement vous préoccuper des hommes rusés, déterminés et volontaires. Ceux-là peuvent faire preuve de la véritable duplicité. Les autres ne sont capables que de la petite duplicité.
Les hommes faibles sont incapables de véritable duplicité. Seuls les braves en sont capables. Les couards n’ont pas suffisamment de tripes pour cela. Les hommes faibles attendront toujours qu’un autre prenne le risque. Le monde est ainsi fait.
Cependant, les grands hommes peuvent employer des hommes faibles qui répandront le sang pour eux. Mais même dans un tel cas, il ne faut pas confondre l’épée et la main qui la dirige . cela demande de la puissance et de la force de convaincre un autre homme de prendre des risques.
Plus que tout, vous devez craindre ceux auxquels vous avez octroyé de grandes faveurs, les hommes courageux et volontaires que vous gardez auprès de vous. Ne craignez pas les hommes éloignés de vous, ou ceux qui vous maudissent ouvertement. Le désir de diriger a toujours été plus grand que celui de se venger.

Une calamité en appelle une autre

Si un ennemi que vous observez commet à la vue de tous une erreur catastrophique, considérez qu’il s’agit d’un piège qu’il vous tend. Aucun homme ne rend publiques ses erreurs.
Ne saisissez jamais l’opportunité de profiter de la malchance d’un homme. Ne vous servez pas de ce qui ne peut pas être caché ; cela n’a aucune valeur. N’utilisez que les erreurs qui auraient pu être cachées.

Percer à jour la trahison

Si vous pensez qu’un homme est un traître, nommez-le parmi vos hommes de confiance et traitez-le comme un chien. Bientôt, il commencera à recruter pour conspirer contre vous.
C’est ainsi qu’on déloge le traître.

Parer à toute éventualité

Nombreux sont les généraux et les daimyo qui passent des jours à préparer des plans, à calculer les chances de réussite, à préparer le déroulement de leurs futures actions. Mais ils passent si peu de temps à préparer des échappatoires ou des plans de secours.
Les imprévus doivent faire partie de vos plans.
Un grain de sable peut bloquer le mécanisme le mieux réglé.
Passez peu de temps à préparer vos plans car la seule chose certaine, c’est que tout ne se passera pas comme prévu.
Consacrez tout votre temps à anticiper les imprévus.

Les hommes agissent lentement quand ils pensent avoir le temps

Il existe deux manières de faire prendre une décision à un homme. La première consiste à lui laisser tout le temps nécessaire. La seconde, à ne même pas lui laisser le temps de respirer.
Nous avons choisi la seconde.
Lorsqu’un homme est forcé de prendre une décision dans l’instant, il commet des erreurs. Lorsqu’on lui laisse le temps de réfléchir, il envisage tous les détails et réfléchit posément.
Par conséquent, je recommande d’obliger un homme à prendre ses décisions sur le vif.
Et forcez-le à le faire en public.

Paysans et soldats

Les paysans ne comprennent pas ce que signifie être un soldat. Ils ne comprennent pas le bushido. Pour eux, nos comportements sont des comportements d’étrangers. Ils sont des gens simples et ils ne nous comprendront jamais.
L’incompréhension provoque la peur.
Les hommes s’en prennent à ce qui les effraie.
C’est ainsi que les révoltes naissent. Non pas parmi les lieutenants, mais parmi les fermiers. Pour vingt samurai, il y a deux cents fermiers.
Et deux cents hommes en colère – qu’ils soient fermiers ou samurai – forment une armée.

*****

Si vous avez des questions, n'hésitez pas ! Smile

_________________
Myriagramme : Akram Al-Razi, conscience du Groupe 13
Saber
Saber
Le concierge du forum
Le concierge du forum

Nombre de messages : 3159
Age : 37
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 23/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pour les Scorpions ! Empty Re: Pour les Scorpions !

Message  Fets le Mar 11 Nov - 17:03

Excellent ! je vais lire ça avec plaisir Smile
Fets
Fets
Comte/Comtesse
Comte/Comtesse

Nombre de messages : 4498
Age : 35
Date d'inscription : 12/12/2007

http://rosedesvents.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum